The Wombats Proudly Present : A Guide To Love, Loss And Desperation


Un album de sorti en chez .

The Wombats sont un peu la surprise de la fin de l’année 2007 : emmenés par un single détonnant (Let’s Dance To Joy Division), ils tournent à guichet fermé, passent en boucle sur les radios et font la couverture du NME. Pourtant, il y a encore quelques mois les deux liverpuldiens (Matthew à la guitare, […]

The Wombats sont un peu la surprise de la fin de l’année 2007 : emmenés par un single détonnant (Let’s Dance To Joy Division), ils tournent à guichet fermé, passent en boucle sur les radios et font la couverture du NME. Pourtant, il y a encore quelques mois les deux liverpuldiens (Matthew à la guitare, Dan à la batterie) et leur pote norvégien (Tord) jouaient dans les petites salles, devant un public parfois peu nombreux mais enthousiaste. Peu à peu le bouche à oreille à fait son effet, et la power-pop de teenager sdu groupe s’est imposée.

Il faut dire que ce premier album à de quoi séduire : enjoué, amusant, frais, dansant, c’est le parfait remède anti-déprime. Si votre voisin de rame vous regarde bizarrement c’est peut être qu’inconsciemment, dans le métro, votre baladeur dans les oreilles, vous êtes en train d’écouter, de chantonner, de bouger la patte sur l’un des excellents singles. Evidemment Let’s Dance To Joy Division est d’une redoutable efficacité mais il ne faut pas négliger le génial Moving To New York, sans doute leur meilleur morceau, ou encore Kill The Director.

En plus, aux cotés de ces singles se cache une grosse poignée de morceaux imparables tels l’excellent Dr Suzanne Mattox Phd où le chanteur raconte l’histoire très amusante d’une amourette pour son médecin, Backfire At The Disco ou My First Wedding qui pourraient tous postuler pour une place dorée dans les charts. "A Guide To Love, Loss And Desperation" est écoutable du début à la fin sans prise de tête, on zappera peut-être le seul morceau vraiment décevant : Little Miss Pipedream et l’intro pseudo Do Woop, amusante au début mais vite irritante.
 
"The Wombats Proudly Present A Guide To Love, Loss And Desperation". En effet, les Wombats peuvent être fiers de leur premier album ! Ce disque est une machine à tubes, presque dénuée de toute lourdeur. Il ne nous reste plus qu’une chose à faire : Let’s Dance To The Wombats !

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment