Nine Types Of Light


Un album de sorti en chez .

En écoutant pour la première fois cet album de TV OnThe Radio, on a commencé par se dire que les new-yorkais avaient réussi à prolonger l’équilibre fragile entre punk, electro et soul trouvé sur leur précédent disque "Dear Science". Une suite avec pourtant moins d’éclat, et qui faisait immédiatement ressortir ce côté analytique qui allait […]

En écoutant pour la première fois cet album de TV OnThe Radio, on a commencé par se dire que les new-yorkais avaient réussi à prolonger l’équilibre fragile entre punk, electro et soul trouvé sur leur précédent disque "Dear Science". Une suite avec pourtant moins d’éclat, et qui faisait immédiatement ressortir ce côté analytique qui allait permettre de décortiquer "Nine Types Of Light" titre par titre afin de trouver les différences avec le précédent, et d’affirmer combien cet album est finalement décevant par endroit.

Et puis finalement non, tout d’abord parce que ce disque tourne en boucle depuis quelques mois. Il y a déjà ce titre d’ouverture, Second Song, qui fait partie de ces rares moments de pop quasi-parfaite où tout semble s’accorder dans un fabuleux geste musical : la voix soul de Tunde Adebimpe, la guitare électrique de Kip Malone, le piano mélancolique, les cuivres, la production de David Sitek, et enfin la basse, cette basse mélodique et funk. Et il faut bien dire qu’une fois de plus le cœur, les fondations de cette musique se trouvent dans la basse, cet instrument qui apporte diverses palpitations dans la musique de TV On The Radio.

Car c’est peut être le temps qui passe, les projets qui se tassent, d’autres qui redémarrent, des drames et beaucoup de pudeur qu’on entend dans ce disque. Gerard Smith, le bassiste, souffre d’un cancer du poumon (malheureusement décédé depuis), David Sitek est en train de devenir le nouveau Brian Eno et se distrait avec le très moyen Maximum Balloon, tandis que Kip Malone nous livre son premier effort en solo, le très beau "Rain Machine". Alors le cœur y était-il ? On ne le saura jamais, mais il y a encore de très beaux moments dans "Nine Types Of Light", entre l’énergie du No Future Shock et surtout la beauté rétrospective de Killer Crane. Piano, claviers, basse, voix, et même – c’est une première ! – guitare acoustique ; la composition et ces mélodies nous montrent que TV On The Radio en a encore sous le pied, et cette fin à la guitare folk restera l’un des grands instants magiques de ce disque, que l’on doit sûrement à Kip Malone qui utilise beaucoup cet instrument sur son album solo.

Disque de changement et de transition donc, peut-être un disque bientôt injustement sous-estimé, l’avenir nous dira un jour si TV On The Radio a courageusement décidé de vieillir. En attendant restons à l’écoute de ces quelques titres qui savent rendre le quotidien moins fade malgré les nombreuses tracasseries qui se répètent.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Second Song
  2. Keep Your Heart
  3. You
  4. No Future Shock
  5. Killer Crane
  6. Will Do
  7. New Cannonball Blues
  8. Repetition
  9. Forgotten
  10. Caffeinated Consciousness