These Four Walls


Un album de sorti en chez .

Après The Twilight Sad et Frightened Rabbit, We Were Promised Jetpacks (WWPJ) est le nouveau groupe écossais à suivre chez les dénicheurs de Fat Cat. Les ressemblances sont d’ailleurs nombreuses entre ces 3 groupes (auxquels on ajouterait volontiers Biffy Clyro) et pas seulement pour cet accent écossais rocailleux que l’on adore. On retrouve chez WWPJ […]

Après The Twilight Sad et Frightened Rabbit, We Were Promised Jetpacks (WWPJ) est le nouveau groupe écossais à suivre chez les dénicheurs de Fat Cat. Les ressemblances sont d’ailleurs nombreuses entre ces 3 groupes (auxquels on ajouterait volontiers Biffy Clyro) et pas seulement pour cet accent écossais rocailleux que l’on adore. On retrouve chez WWPJ la même urgence et les mêmes soubresauts mélodiques que chez les groupes suscités.

"These Four Walls", c’est son nom, n’est pas de ce ces albums qui vous laissent le temps de tranquillement vous mettre dans le jus. Il vous saute à la gorge et ne vous lâche plus pendant près de 50 minutes, appliquant le célèbre principe de la douche écossaise sauf que le seau d’eau glacée a tendance a revenir ici plus souvent qu’à l’accoutumée. Ca commence par du tonnerre et des éclairs (It’s Thunder and It’s Lightning), une section rythmique aux abois dont le seul espoir semble être de jouer le plus fort et le plus vite possible de peur de se voir rattraper par des guitares prêtes à en découdre avec le premier péquin venu.

On continue à ce train d’enfer (Ships With Holes Will Sink ; Roll Up Your Sleeves) avant que l’excellent Conductor ne vienne quelque peu calmer le jeu dans une veine plus pop, reposant avant tout sur le chant habité d’Adam Thomson. This is My House, This is My Home sonne le réveil des Ecossais et annonce une seconde moitié d’album de nouveau placée sous le signe de l’urgence mélodique, à commencer par l’efficace single Quiet Little Voices ou un Moving Clocks Run Slow au faux air de Bloc Party.

Débarquant après une longue liste de groupes de la même trempe, We Were Promised Jetpacks prouve que l’Ecosse est en train de devenir le nouvel eldorado de la power pop.

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. It's Thunder and It's Lightning
  2. Ships With Holes Will Sink
  3. Roll Up Your Sleeves
  4. Conductor
  5. A Half Built House
  6. This Is My House, This Is My Home
  7. Quiet Little Voices
  8. Moving Clocks Run Slow
  9. Short Bursts
  10. Keeping Warm
  11. An Almighty Thud

La disco de We Were Promised Jetpacks