Laibach :: Paris [La Locomotive] :: 26 novembre 2006

A la rentrée, le groupe slovène Laibach nous avait surpris, et son public avec, en sortant un album à contre courant de sa discographie. En compagnie de leurs compatriotes de Silence, ils proposaient en effet, loin de la techno-indus à laquelle ils nous avaient habitués récemment, une relecture d’hymnes de 13 pays, poursuivant ainsi cette réflexion entre musique pop et propagande. Leur passage annoncé sur notre territoire entraînait déjà de nombreuses interrogations car de nombreux fans étaient restés relativement dubitatifs face à ce "Volk"… (lire la suite)

Chroniqueur
  • Publication 139 vues7 décembre 2006
  • Tags
  • Partagez cet article