Art Brut :: Paris [Trabendo] :: 20 juin 2007


Quelques jours avant la sortie de son deuxième album "It’s A Bit Complicated", Art Brut investit le Trabendo pour faire découvrir au public ses nouveaux morceaux. La salle n’est remplie qu’au deux-tiers mais qu’importe, Eddie Argos et ses compères dérident immédiatement les spectateurs et l’ambiance monte dès les premiers titres. C’est d’ailleurs dès la troisième chanson […]

Quelques jours avant la sortie de son deuxième album "It’s A Bit Complicated", Art Brut investit le Trabendo pour faire découvrir au public ses nouveaux morceaux. La salle n’est remplie qu’au deux-tiers mais qu’importe, Eddie Argos et ses compères dérident immédiatement les spectateurs et l’ambiance monte dès les premiers titres. C’est d’ailleurs dès la troisième chanson que le chanteur décide d’aller se balader et danser dans la fosse.

Fidèles à leur réputation, les membres d’Art Brut enchaînent leurs morceaux rock / post punk avec panache, sans laisser de répit au public. Les morceaux du deuxième album sont dans la droite lignée de ceux de "Bang Bang Rock & Roll" : énervés, décalés, accrocheurs, électriques et sautillants… servis par des paroles scandées de façon monocorde avec cet accent so british ; et bien évidemment cette touche d’ironie, de deuxième degré, à la fois verbal et non-verbal (paroles débiles, attitude rocambolesque du chanteur…).

Ce statut à part, qui se démarque de la ribambelle de groupes de rock anglais trop enfermés dans les clichés du genre, fait toute la force d’Art Brut. Si la formule est identique de bout en bout, elle reste toujours autant jubilatoire, que ce soit sur Direct Hit, Nag Nag Nag Nag, Late Sunday Evening ou un bon vieux Formed A Band

Art Brut en live, c’est du plaisir immédiat, une spontanéité jouissive et un humour décapant. A peine une heure vingt de show et c’est déjà fini. Rien à redire, Art Brut, ça reste Top of the Pops !

Chroniqueur
  • Publication 82 vues25 juin 2007
  • Tags
  • Partagez cet article