Cat Power + Appaloosa @ Nuits Botanique – 17 mai 2014


À l'occasion des Nuits Botanique 2014, Cat Power nous offre une soirée en tête à tête au Cirque Royal de Bruxelles. Tantôt sur sa guitare tantôt au piano, Chan Marshall n'avait plus joué en solo depuis 2006.

Il est de notoriété publique que la chanteuse n’est pas des plus à l’aise sur scène. Certains se souviendront de ses chansons à peine commencées, de ses concerts interrompus ou encore de ses monologues et dialogues incompréhensibles. Après avoir été accompagnée sur scène ces huit dernières années (Memphis Rythm Band, Dirty Delta Blues et son dernier groupe), Chan Marshall se retrouve de nouveau seule sur scène. Et le résultat est splendide.

Ce samedi 17 mai, c’est tout sourire qu’elle fait son entrée, saluant son public d’un « bonsoir », enjoué. Du punk à la soul, à la guitare ou au piano, Chan nous a offert un grand moment d’émotion en interprétant son plus beau répertoire, des morceaux mythiques comme Colors and The Kids, Maybe Not, I don’t Blame You, Metal Heart, des inédits tels que Monster, Let Me Go, titre poignant écrit peu après une douloureuse rupture,  ou Framboise, Je t’aime qu’elle a composé lors d’un séjour à Paris. La setlist comprenait également un bon nombre de reprises, Wolf Among Wolves (de Bonnie ‘Prince’ Billy), I Wanna Be Your Gog (des Stooges), Pa Pa Power (de Dead Man’s Bones),  ou encore  Just Like Heaven (des Cure). Est-ce si surprenant  de la part de celle qui a déjà deux albums de reprises à son actif (« The Covers Records » et « Jukebox ») ? Chan Marshall est aussi celle qui réinvente ses propres chansons. Il est impossible de reconnaître la version 2014 de The Greatest ou de Metal Heart à moins de connaître les paroles. D’ailleurs, ce point fascine autant qu’il divise. Beaucoup sont admiratifs tandis que d’autres restent insensibles devant l’interprétation de son I Wanna Be Your Dog ou (I Can’t Get No) Satisfaction.

Après 20 ans de carrière, un concert de Cat Power reste éprouvant tant ses démons la hantent encore. Il y a eu des monologues incompréhensibles par moments, des « sorry » à tout va, des demandes incessantes de « reverb » à l’ingé son mais cette Chan Marshall émeut, par sa fragilité, son perfectionnisme. Elle y met son âme (le passage au piano est magistral). Et sa voix si chaude, si rauque et si brute à la fois fait d’elle une des plus belles voix de la scène indé.

 

 

Actuellement en tournée européenne, Chan Marshall fait une escale en France :

26 mai – Festival Indigènes @ Nantes (COMPLET)

27 mai – Krakatoa @ Mérignac

29 mai – Le Bikini @ Toulouse

30 mai – Festival This Is Not A Love Song @ Nîmes

31 mai – Festival We Love Green @ Paris

 

SETLIST:

Old Detroit

Maria

Wolf Among Wolves

Satisfaction

Great Expectations

Fool

Say

What The World Needs Now Is Love

Colors And The Kids

The Greatest

Let Sadness Not Be Attached To Your Name

Norma Jean / Names Medley

I Don’t Blame You

Let Me Go

Maybe Not

Monster

Blues Licks

Werewolf

Good Woman

The Moon

Sea Of Love

I Wanna Be Your Dog

Naked, If I Want To

From Fur City

Pa-Pa Power

Bully / Just Like Heaven Medley

Metal Heart

Framboise Je t’aime

Chargée de relations extérieures
  • Publication 486 vues31 mai 2014
  • Tags Cat Power
  • Partagez cet article
Cat Power + Appaloosa @ Nuits Botanique - 17 mai 2014
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment