Dominique A @ Philharmonie de Paris – 14 Avril 2018


Ce samedi soir, le vaisseau amiral de la Philharmonie accostait sur la rive électrique de Dominique A, pour un concert dans la grande salle Pierre Boulez.

Comment retranscrire l’émotion ? Comment dire avec des mots choisis ce qui ne peut que se vivre ? C’est précisément la difficulté du rédacteur au lendemain d’un concert définitivement pas comme les autres.

L’immense salle Pierre Boulez de la Philharmonie offrait ce samedi soir sa majesté à Dominique A, accostant sur la rive électrique de son week-end carte blanche, pour y présenter son dernier opus “Toute Latitude“.
Nous ne savions à quoi nous attendre, sinon à quelque chose de radical, tant l’album laissait attendre des choix tranchés et une interprétation puissante dont Dominique A est coutumier.

La soirée s’ouvre avec Cycle, comme l’album qui sera le fil conducteur du set, puis Dominique A enchaîne avec La Mort d’un Oiseau, qui en live et dans sa version réarrangée nous semble moins abscons que sous le casque.
L’homme est familier des réorchestrations de ses titres en live, offrant une nouvelle lecture d’une histoire déjà connue, ainsi des titres révèlent leur face sombre à la lumière des arrangements de cette tournée. On se souviendra notamment de Rendez-nous la lumière ou du Convoi qui nous ont été livrés nappés d’une sublime noirceur et d’une tension palpable.

Habile, la set list alterne les titres puissants et les classiques pour un concert qui durera 2 heures, passées bien trop vite.
Revendiquant ses affections new wave, Dominique A rhabille certains titres de touches indus et  les habite avec toute la noblesse que le verbe suppose.
Et quand seul avec sa guitare il nous raconte des histoires, tour à tour poétiques ou inquiétantes, c’est en fermant les yeux qu’on l’écoute. Et nous les rouvrons, presque étonnés de nous retrouver dans le ventre de la Philharmonie, ivres de sa poésie.

Et sans galvauder ses propres mots, Dominique A nous aura ce soir là, rendu la beauté.

Chargée de relations extérieures
  • Publication 653 vues18 avril 2018
  • Tags Dominique A
  • Partagez cet article