Dream Wife @ Les Bains – 15 Juin 2017


En ce jeudi soir dans le lieu le plus smart de la capitale, les Bains, ex Bains-Douches, nous avons assistés au concert d’un groupe féministe plutôt sympa, les Britanniques de Dream Wife... Quand on vous disait que le rock appartenait aux femmes...

Soyons honnêtes: si elles étaient françaises, elles se produiraient dans un bar de Belleville et pas dans ce club ultra-chic. C’est un avantage qu’ont les artistes anglo-saxons sur les locaux, car ils arrivent auréolés d’une ferveur et d’un attrait magique que n’ont pas encore leurs équivalents hexagonaux.

Elles ne doivent pas jouer en groupe depuis bien longtemps, et il est clair que ce n’est pas en termes de sensations fortes ce que nous avons entendu de mieux cette année. Mais leur jeunesse, leur humour et leur énergie nous font pardonner leurs imperfections, et leur répertoire est décapant et fun. Oui, elles ont de l’humour, sur scène elles ne se prennent pas au sérieux et leur nom ironique comporte une grande part de critique des stéréotypes féminins du cinéma américain. Le nom du groupe est en effet inspiré par un film de 1953 avec Gary Grant. Elles ont quelque chose de punk tout en ayant leur style. Pour résumer, nous dirons que c’est un collège band composé de 3 filles et d’un très bon batteur qui donne de la vie à des chansons simples. Comparées à d’autres groupes féminins, il y a mieux, notamment Savages qui est loin devant. Leur chanteuse rappe plus qu’elle ne chante, ce qui est dommage, car lorsqu’elle chante vraiment et pose une mélodie, ça devient très bon. C’est d’ailleurs leur chanson Somebody qui nous les avait fait découvrir et pousser à les voir sur scène.

Elles ont commencé laborieusement, puis au bout de 5 morceaux elles sont montées en puissance, passant du stade de groupe lycéen à un vrai groupe de rock, énergique et plaisant. C’est donc prometteur et Dream Wife est capable de faire quelque chose de très bien d’ici quelque temps.

Crédits photo : Chris Almeida

Chroniqueur
  • Publication 790 vues20 juin 2017
  • Tags Dream Wife
  • Partagez cet article