Madness @ Salle Pleyel 11 novembre 2017


Vous vous demandez peut-être ce que nous sommes allés faire à un concert de Madness. Eh bien passer du bon temps ! Leur dernier album "Can’t Touch Us Now" paru sur le label Lucky Seven est déjà un succès, renouant avec les années fastes du groupe.

Madness ne sont pas des perdreaux de l’année, leur show est impeccable et ils alignent en concert une impressionnante collection de tubes. Si vous ne les connaissez que par leurs disques, vous ne serez pas déçus. Ils commencent par One Step Beyond et n’arrêtent pas d’enfiler les tubes ainsi qu’un hommage à la chanteuse Amy Whinehouse, appréciée des fans de ska. Oh, le ska pur et dur, Madness en est loin, ils n’en joueront qu’à la fin du concert lors du rappel. Ils terminent le show par Madness et Night Boat to Cairo. Non, Madness est devenu davantage un groupe pop, avec un style original, une personnalité. Leur batteur est excellent et nous a impressionnés.

Le reproche que nous faisons à ce concert est que c’est trop propre, trop bien joué, à l’identique des disques du groupe. Il n’y a aucune improvisation ni dérapage, si c’est une folie, elle est parfaitement contrôlée et ne sort jamais des rails.

Si nous avons choisi de vous en parler, c’est que Madness  a débuté sur un label indépendant, 2-Tone, label à qui on doit la vague ska de la fin des années soixante-dix, qui a déferlé sur la planète. Ils sont devenus  ensuite d’énormes stars en Grande-Bretagne, snobant les USA, et ils sont capables de faire exploser les charts et de toucher le grand public, qui du ska ne connait souvent que ce groupe.

Pour une fois, nous n’avons pas cherché à défricher les terres nouvelles du rock indé et sommes allés à ce concert avec des amis et leur famille, dans une ambiance bon enfant et 100% fun. Mais de temps en temps, on à la droit, non ?

Chroniqueur
  • Publication 378 vues17 novembre 2017
  • Tags
  • Partagez cet article
Madness @ Salle Pleyel 11 novembre 2017