Migala @ Théâtre de l’Atelier (Rouen) – 05 mai 2001


Le festival « perspectives N°1 » se déroulait à Rouen les 4 et 5 avril, avec au menu pop et electro. Nous voilà le samedi 5 avril au théâtre de l’atelier pour y voir Fosca, the Trembling Blue Stars et plus spécialement Migala. Le concert débute un peu tardivement, et Migala prend la scène vers 00h15 pour […]

Le festival « perspectives N°1 » se déroulait à Rouen les 4 et 5 avril, avec au menu pop et electro. Nous voilà le samedi 5 avril au théâtre de l’atelier pour y voir Fosca, the Trembling Blue Stars et plus spécialement Migala.

Le concert débute un peu tardivement, et Migala prend la scène vers 00h15 pour un set d’à peu près 1h20. Les 7 musiciens sont présents, y compris le nouveau guitariste. On retrouve donc basse, batterie, chant/guitare, deux claviers, une seconde guitare et un accordéon. Le son est impeccable et le groupe enchaîne parfaitement chansons de « arde » et « asi duele un verano ». La communication avec le public est laborieuse au début mais progressivement le groupe installe ses ambiances si particulières ; l’intensité émotionnelle qu’ils rendent si bien sur leurs disques est au rendez-vous, un accordéon plaintif et une guitare au son chaud et intime nous envoûtent. Les samples sont présents et contribuent à ces atmosphères sans jamais empiéter sur des instruments se complétant les uns les autres. Le set se conclut par un « arde » assez diffèrent de celui présent sur l’album, et le groupe rempile volontiers pour deux rappels, faisant ainsi durer le plaisir. A l’issue de ce concert je ne peux donner qu’un conseil : si ces espagnols surdoués viennent jouer près de chez vous, allez les voir, et ce sans hésitation !

Jul
Chroniqueur
  • Publication 314 vues5 mai 2001
  • Tags Migala
  • Partagez cet article