Leave @ Beauvais – 21 juin 2001


On voit et surtout, on entend de tout à la fête de la musique. Des styles très variés, des groupes plus ou moins bien en place, des bandes de potes qui profitent de cette belle soirée d’été pour sortir leurs instruments et participer à la fête. Et puis, il y a quelques groupes qui sortent […]

On voit et surtout, on entend de tout à la fête de la musique. Des styles très variés, des groupes plus ou moins bien en place, des bandes de potes qui profitent de cette belle soirée d’été pour sortir leurs instruments et participer à la fête. Et puis, il y a quelques groupes qui sortent du lot, ceux qui retiennent l’attention et qui font que les spectateurs, de plus en plus nombreux, restent jusqu’à la fin du concert. Bref, ceux qui peuvent prétendre à un avenir très prometteur.

Leave fait partie de cette dernière catégorie. Ce jeune groupe beauvaisien a tout pour réussir, à commencer par un charisme étonnant. Le groupe est parfaitement à l’aise sur scène et ça se sent ! La musique est, elle aussi, faite pour être jouée live. Les guitares sont puissantes et parfois noisy, les mélodies sont accrocheuses et que dire de la voix de Christophe !!?? Elle est tout bonnement stupéfiante, proche de celle de Jeff Buckley ou Matthew Bellamy, chanteur de Muse. La musique est, elle aussi, très influencée par ces artistes précédemment cités, ne serait-ce que pour le côté lyrique de Leave. De toute façon, les trois musiciens ne cherchent pas à dissimuler leurs goûts musicaux et les affichent même ouvertement en reprenant brillament “Uno” (Muse), “Territorial Pissings” (Nirvana), “Creep” (Radiohead) et “Jeune et con” de Saez, jouée dans une version nettement supérieure à l’originale. Ces covers ne doivent cependant pas occulter la qualité des compositions personnelles de Leave, pour laplupart extraites de leur deuxième CD “Perfect Skin”, qui va sortir ces jours-ci. Vu la qualité des chansons jouées ce soir-là, “Perfect Skin” devrait réjouir plus d’une paire d’oreilles.

Chroniqueur
  • Publication 204 vues21 juin 2001
  • Tags Leave
  • Partagez cet article