Nouveau bijou de White Wine pour septembre

Fin mars 2016 sortait “Who Cares What The Laser Says?“, premier effort de la période Leipzigienne de White Wine. S’il est besoin encore de présenter la formation, il s’agissait à l’origine d’un side project solo, qui a fini par s’étoffer, de l’américain de Portland, Joe Haege (31 knots, Menomena). Depuis “Chroma Key” et “In Every Way But One“, le projet, que nous sommes fiers de soutenir depuis longtemps, a pris de l’ampleur pour trouver une apogée grandiose avec ce dernier album.

Non content de ce pavé dans la mare, le désormais trio nous prépare une nouvelle petite bombe de pop indé ciselée pour septembre 2017. D’ici là, ils auront eu la gratitude de nous délivrer deux des 10 titres qui paraîtront sous le nom de code “Killer Brillance” chez Altin Village & Mine. Laissez-vous donc appâter par Hurry Home et Feelers

Webmaster
Nouveau bijou de White Wine pour septembre