The Underground Youth – Fill The Void

The Underground Youth nous font patienter pendant la préparation d’un neuvième album (en dix ans tout de même…) avec un vinyle 7” sur Fuzz Club Records et donc deux nouveaux morceaux, Fill The Void & Take Me Awry.


Morceaux pas si nouveaux, à vrai dire. Craig Dyer, génie derrière les réalisations du groupe, nous apprend qu’il s’agit d’écrits oubliés dans un vieux carnet datant d’il y a une dizaine d’années. La meilleure idée eut été de les ramener à la vie.
Fill The Void, à la rythmique répétitive dont la voix solennelle nous emmène dans un voyage introspectif avant de finir dans une frénésie épileptique, est accompagné d’un clip (réalisé par Dyer himself) où les lyrics s’écrivent et remplissent le vide de la page blanche.
 Take Me Awry, que l’on retrouve en face B, est lui un pur exercice post-punk, voyage mélancolique plus rond et calibré.


Ne rentrant pas dans l’orientation prise pour leur prochain album, les deux morceaux finissent sur ce maxi qui nous donne l’eau à la bouche quant à l’album en préparation.
The Underground Youth, groupe de Manchester exilé à Berlin, réussit a concilier avec brio post-punk caverneux et réverbération psyché. Les comparaisons dont ils peuvent se targuer peuvent être nombreuses (Brian Johnstone Massacre, ou un Velvet Underground gothique…), mais ils arrivent néanmoins à mélanger les genres avec brio.

Chroniqueur
The Underground Youth - Fill The Void
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment