"> Absent - Absent - Indiepoprock

Absent


Un album de sorti en chez .

Né de la collaboration de Yannick Donet (du groupe Electro-Rock instrumental Untel) et de Frédéric Bailly (ancien guitariste/producteur du groupe DSM), Absent avait sur le papier tout pour nous séduire? Citant entre autres comme influences Aphex Twin, Mogwai, The Third Eye Foundation, on pouvait s?attendre à un premier album d?assez bonne facture, car de sources […]

Né de la collaboration de Yannick Donet (du groupe Electro-Rock instrumental Untel) et de Frédéric Bailly (ancien guitariste/producteur du groupe DSM), Absent avait sur le papier tout pour nous séduire? Citant entre autres comme influences Aphex Twin, Mogwai, The Third Eye Foundation, on pouvait s?attendre à un premier album d?assez bonne facture, car de sources sûres.

Malheureusement, à l?écoute de ce disque, il faut bien reconnaître que notre enthousiasme en prend une claque. Tout ne commence pourtant pas si mal, avec L?humeur du crystal, titre réussi qui va plutôt lorgner du côté de Matt Elliott, de par la ryhtmique, mais aussi de par la mélodie. Ce morceau n?est pas des plus originaux, mais force est de reconnaître que cet electronica est bien agréable?

Mais la suite se gâte malheureusement très vite avec un Collage n°1, où il faut bien dire que tout devient vite difficilement supportable. Les morceaux qui suivent souffrent d?un sens mélodique évident, et on oublie les influences citées ci-dessus. Le tout devient une sorte de bidouillerie electronique indigeste, dont les sommets sont Now I?m playin? with you, Variations/expérimentations, Grasse, One button to destroy the whole planet. On signalera toutefois une petite éclaircie au milieu du disque, avec Schizophrène, où l?arrivée du piano nous ramène à nos sens.

Ce premier album n?est donc pas du tout convainquant, et manque indubitablement de goût et de saveur. Froid et insipide, de l?electronica comme on en fait beaucoup, où le sens mélodique est mis de côté pour ne laisser place qu?à des tics rythmiques de plus en plus irritants. Si les morceaux traduisent, comme nous l?indique le dossier de presse, « un duo entre l?homme et la machine, le vrai et le faux », tout nous laisse à penser que les machines ont bien pris le pas sur l?homme?

Chroniqueur

Tracklist

  1. We Flyin'
  2. We Cool
  3. Slack
  4. Fight The Night
  5. Tony Chopper
  6. It Only Gets Better

La disco de Absent

Absent
0%

Absent