"> Cat's Eyes - Cat's Eyes - Indiepoprock

Cat’s Eyes


Un album de sorti en chez .

Cat’s Eyes est à Faris Badwan, le leader de The Horrors, ce que The Last Shadow Puppets fut il y a quelques années à Alex Turner, leader des Arctic Monkeys, à savoir un side-project aux antipodes de leur fonds de commerce habituel. Les comparaisons entre les projets parallèles de ces deux surdoués ne s’arrêtent pas […]

Cat’s Eyes est à Faris Badwan, le leader de The Horrors, ce que The Last Shadow Puppets fut il y a quelques années à Alex Turner, leader des Arctic Monkeys, à savoir un side-project aux antipodes de leur fonds de commerce habituel. Les comparaisons entre les projets parallèles de ces deux surdoués ne s’arrêtent pas là : même choix d’un acolyte quasi inconnu (la musicienne classique Rachel Zeffira d’un côté, l’ex-Rascals Miles Kane de l’autre), même attrait pour les 60’s de Phil Spector et les ambiances cinématographiques (John Barry, Ennio Morricone)…

Pourtant, "Cat’s Eyes" n’atteint pas les sommets de "The Age of The Understatement", malgré des qualités indéniables. Le timbre sombre et caverneux de Faris Badwan s’accorde à merveille à ces envolées de pop baroque aux accents classiques (Face in the Crowd ; The Lull et le sépulcral Sooner or Later). On est par contre moins convaincus par certaines ballades pop dévolues à la Canadienne et musicienne classique de formation Rachel Zeffira (The Best Person I Know ; I’m Not Stupid), auxquelles on préfère les ambiances plus sombres d’un Bandit ou carrément disco de Over You.

Au final, ce premier album de Cat’s Eyes, à contre-courant du revival 90’s, est malgré tout à ranger dans la catégorie des bonnes surprises de l’année.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Best Friend (feat. Doja Cat)

La disco de Cat's Eyes