"> Emilie Simon - Emilie Simon - Indiepoprock

Emilie Simon


Un album de sorti en chez .

A 24 ans, Emilie Simon vient de sortir un premier album très attachant. Une voix qui joue la séduction d’une femme-enfant, entre sensualité et espièglerie, telle qu’on peut la voir sur la pochette de son album, à peine vêtue de coccinelles… Cette voix séduit et rappelle des aînées nordiques. Stina Nodenstam, Lisa Ekdhal ou plus […]

A 24 ans, Emilie Simon vient de sortir un premier album très attachant.

Une voix qui joue la séduction d’une femme-enfant, entre sensualité et espièglerie, telle qu’on peut la voir sur la pochette de son album, à peine vêtue de coccinelles… Cette voix séduit et rappelle des aînées nordiques. Stina Nodenstam, Lisa Ekdhal ou plus simplement Nina Persson.

Voix mise en avant et en relief par un accompagnement souvent léger, voire minimaliste, matinée d’electro, mais sans jamais tomber dans la facilité, toujours dans une juste programmation.

Car Emilie Simon n’est pas qu’une voix ! Elle est aussi auteur, compositrice, productrice… « une ingénieuse des sons ». Et c’est vrai que ses arrangements sont travaillés, raffinés, que ce soit un ensemble de cordes, la harpe de Lise ou la chaude contrebasse de Christophe Mink.

La comparaison avec Björk est facile pourtant la jeune fille peut supporter cela sans rougir. Parfois, quand il pleut, abuse-t-elle un peu trop des effets sur sa voix, mais sans doute est-ce là le seul reproche que l’on peut lui faire.

Ce premier disque aime surprendre l’auditeur par des trouvailles et le jeu des hasards. Une allumette qui craque et voici un rythme étrange et envoûtant. Délicieuses petites berceuses (To the dancers in the rain, …) pour une Alice qui se joue de la Mort dans un Pays des Merveilles, avant de se glisser dans son Dernier Lit.

Surprise encore avec une reprise du « I wanna be your dog » des Stooges dont la binarité technoïde devient très rapidement entraînante. Enfin la voix envoûtante de Perry Blake vient enlacer la fragile Emilie pour semer, ici et là, quelques Graines d’étoiles…

Si l’on peut qualifier cet album d’electro-pop, cela restera sans aucun doute réducteur, mais en découvrant ce disque, vous vous loverez, non sans risques, dans un cocon doux et chaud duquel vous ne voudrez plus sortir…

Chroniqueur

Tracklist

  1. Desert - Version Française
  2. Lise
  3. Secret
  4. Il Pleut
  5. I Wanna Be Your Dog
  6. To The Dancers In The Rain
  7. Dernier Lit
  8. Graines D'Etoiles
  9. Flowers
  10. Vu D'Ici
  11. Blue Light
  12. Chanson De Toile

La disco de Emilie Simon