"> Gameness - Gameness - Indiepoprock

Gameness


Un album de sorti en chez .

Avec ce premier album, Gameness entre dans les terres d?un hardcore moins brut, plus mélodique : voici venu le temps de la maturité. Les ambiances, entre rage frénétique et moments de calme pesants, sont construites avec un soin particulier et la production sait rendre compte de cette ambiguité musicale. Derrière les cris déchirants de Morgan, […]

Avec ce premier album, Gameness entre dans les terres d?un hardcore moins brut, plus mélodique : voici venu le temps de la maturité. Les ambiances, entre rage frénétique et moments de calme pesants, sont construites avec un soin particulier et la production sait rendre compte de cette ambiguité musicale.

Derrière les cris déchirants de Morgan, se dessinent toujours des lignes de guitares que l?oreille saisit distinctement, et ce, malgré l?entrecroisement des riffs, les dissonances et la violence générale qui se dégage de la plupart de compos. Autre élément surprenant, pour un tel genre musical : l?arrivée sur Present day present time puis sur Sinuous passenger d?une section de violons, preuve supplémentaire des combinaisons audacieuses osées par le groupe. La participation de ces instruments sert pleinement la cause du hardcore en proposant certains arrangements, fort éloignés de l?utilisation traditionnelle des cordes : bruitages, discordances, plaintes aiguës et désespérées.

Grondant d?une rage sourde, cet excellent premier album (très soigné, sans pour autant perdre son identité hardcore) peut réussir à charmer les plus réticents aux musiques extrêmes. Accrochez-vous quand même, âmes sensibles s?abstenir?

Chroniqueur
  • Publication 195 vues16 janvier 2004
  • Tags GamenessRecap
  • Partagez cet article

La disco de Gameness