"> Jesu - Jesu - Indiepoprock

Jesu


Un album de sorti en chez .

Membre fondateur des maîtres métal/indus Godflesh, remixeur de luxe pour toute une cohorte d’artistes (Isis, Pelican’), Justin Brodrick est devenu, probablement malgré lui, une figure incontournable d’une certaine idée de l’indé, disons de sa partie la plus extrême? Jesu, du nom de son nouveau projet, réveille aussi d’autres aspirations de l’individu mais certainement pas les […]

Membre fondateur des maîtres métal/indus Godflesh, remixeur de luxe pour toute une cohorte d’artistes (Isis, Pelican’), Justin Brodrick est devenu, probablement malgré lui, une figure incontournable d’une certaine idée de l’indé, disons de sa partie la plus extrême? Jesu, du nom de son nouveau projet, réveille aussi d’autres aspirations de l’individu mais certainement pas les plus inintéressantes.

Sans renier, loin de là, la lourdeur du monstre Godflesh, Justin Brodrick a insufflé à sa musique un caractère céleste qui rompt fréquemment la noirceur initiale. On fera référence aux voix aériennes qui servirent les chansons de Ride et My Bloody Valentine, pour définir celle de Justin : douce, lointaine et dénuée de la moindre once d’agressivité, à l’exception d’un titre. Fondue dans l’écho et la réverbération (Tired of me), elle semble nous tirer de la torpeur dans laquelle les montagnes de guitares nous plongent à chaque début de chanson. Elles (car il faut y joindre les ch?urs systématiques) s’apparentent parfois à Robert Smith dans ses heures les plus sombres (We all faulter). Mais nous y trompons pas, ce disque prévaut pour l’ampleur phénoménale des guitares, massives, insistantes et traînantes, auxquelles s’adjoignent des nappes synthétiques et extatiques. c’est gargantuesque, ça se mue lentement, implacablement.

Enfin, l’artwork du disque, notamment dans sa version vinyl est simplement sublime. Epurée et parfaitement en adéquation avec cette merveille de monolithe. Terrassant.

Chroniqueur
  • Publication 332 vues27 février 2006
  • Tags JesuHydrahead
  • Partagez cet article
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Overture
  2. Heaven On Their Minds
  3. What's The Buzz / Strange Thing Mystifying
  4. Everything's Alright
  5. This Jesus Must Die
  6. Hosanna
  7. Simon Zealotes / Poor Jerusalem
  8. Pilate's Dream
  9. The Temple
  10. Everything's Alright - Reprise
  11. I Don't Know How To Love Him
  12. Damned For All Time / Blood Money
  13. The Last Supper
  14. Gethsemane (I Only Want To Say)
  15. The Arrest
  16. Peter's Denial
  17. Pilate And Christ
  18. King Herod's Song (Try It And See)
  19. Judas's Death
  20. Trial Before Pilate

La disco de Jesu

Jesu
0%

Jesu