"> Saturnin - Saturnin - Indiepoprock

Saturnin


Un album de sorti en chez .

Comme le disait Verlaine,  »ceux-là qui sont nés sous le signe Saturne », d’après les grimoires anciens, ont l’âme inquiète des poètes maudits. Mais de cette inquiétude millénaire, Saturnin ne garde que le vagabondage de l’âme au gré de la lune. C’est avec le sourire qu’il nous livre ses petites histoires lunaires, un petit monde bercé […]

Comme le disait Verlaine,  »ceux-là qui sont nés sous le signe Saturne », d’après les grimoires anciens, ont l’âme inquiète des poètes maudits. Mais de cette inquiétude millénaire, Saturnin ne garde que le vagabondage de l’âme au gré de la lune. C’est avec le sourire qu’il nous livre ses petites histoires lunaires, un petit monde bercé de psychédélisme, évoquant les contes de Lewis Caroll ou de Tim Burton (voir le clip de Fullmoon, réalisé par Benjamin Gibeaux).

Dans les méandres de ces fantasmagories pop sixties, on croise l’ombre de Pink Floyd (Fullmoon), mais aussi des références acid-funk proches de Sly and the Family Stone (Mirabelle). Facétieux, Saturnin joue de tous les instruments, abusant parfois de ses synthés hors d’âge pour mieux nous perdre, sous un déluge de sonorités électriques se bousculant à perte de décibels. Sa voix mérite de s’affirmer davantage et l’on perd parfois le fil des mots. Mais derrière le flot des paroles, les compositions vaporeuses captent l’attention. Et l’on se retrouve comme un enfant, émerveillé par le récit fabuleux d’un conteur moderne.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Pretty Face
  2. Street Kids
  3. Out in Vegas
  4. Tear U Apart
  5. Probably Sell My Soul
  6. Seattle Jerks
  7. Trap Door
  8. Sunset Tramps
  9. Want You Bad

La disco de Saturnin

Saturnin
0%