"> Vertigo - Vertigo - Indiepoprock

Vertigo


Un album de sorti en chez .

Vertigo a toutes les apparences d’un groupe signé : à la vue de l’artwork du CD (en digipack s’il-vous-plait) et à l’écoute de la production impeccable de ces trois titres (quel son !), il est bien difficile de s’imaginer que Vertigo est autoproduit. C’est pourtant bien la vérité mais cette situation devrait évoluer favorablement ; […]

Vertigo a toutes les apparences d’un groupe signé : à la vue de l’artwork du CD (en digipack s’il-vous-plait) et à l’écoute de la production impeccable de ces trois titres (quel son !), il est bien difficile de s’imaginer que Vertigo est autoproduit. C’est pourtant bien la vérité mais cette situation devrait évoluer favorablement ; tout d’abord parce que les trois musiciens possèdent une solide expérience de plus de huit années, acquise au cours de leurs aventures dans les Rois Barges, mais aussi parce qu’ils ont le soutien (mérité) de la FNAC qui n’a pas hésité à organiser un showcase pour le lancement de ce single.
Etre soutenu ne sert cependant à rien si la musique ne tient pas la route. Aucune inquiétude à avoir de ce côté-là, Vertigo délivre une musique carrée, très bien interprétée et à la production sans faille, issue d’une rencontre improbable entre Radiohead du début, les Foo Fighters et Eiffel. Des textes cyniques, désabusés et emplis de ranc?ur se posent sur une musique très rock, aux mélodies pop, le tout étant empreint d’un soupçon de mélancolie. Le single débute avec « Sur le zinc » qui est assurément le titre le plus énergique et le plus accrocheur grâce à de grosses guitares et à des breaks très pertinents. Vient ensuite « Aux regards assassins » qui présente le côté plus pop de Vertigo mais les salves électriques et virulentes sont toujours présentes pour pimenter ce second morceau. Enfin, « La fille de l’e-mail » prouve que Vertigo est aussi à l’aise dans un style plus sombre et introverti, dans lequel la tension devient de plus en plus perceptible.
Vertigo pourrait donc être une des bonnes surprises du paysage rock français pour les prochaines années. A suivre de très près !

Chroniqueur

Tracklist

  1. Christiania
  2. So Beautiful
  3. Jupiter Hills
  4. April
  5. Everything Is
  6. My Time to Fly
  7. Beams of Light
  8. Arrival
  9. Take Me Away
  10. In Dark Skies
  11. All in My Head
  12. The Moon Under Water
  13. Notice Me
  14. Departure

La disco de Vertigo

Vertigo
0%

Vertigo