"> Women - Women - Indiepoprock

Women


Un album de sorti en chez .

7

Trouver des informations sur Women dans un moteur de recherche relève du défi. Appeler son groupe Women alors qu’il est composé de quatre copains relève-t-il de la coquetterie, d’une profonde conviction féministe, d’un amour infini pour les femmes ? Autant de prétextes possibles et imaginables, ou pas.Sous le label Jagjaguwar les zinzins de l’espace Women […]

Trouver des informations sur Women dans un moteur de recherche relève du défi. Appeler son groupe Women alors qu’il est composé de quatre copains relève-t-il de la coquetterie, d’une profonde conviction féministe, d’un amour infini pour les femmes ? Autant de prétextes possibles et imaginables, ou pas.Sous le label Jagjaguwar les zinzins de l’espace Women ont sorti fin 2008 un album éponyme très barré au croisement entre un Battles et un Liars. Bien déglingué, leur rock est essentiellement composé de bidouilles noisy, et d’un chant allumé pour les quelques morceaux où il vient se poser. Le reste n’est que bruit savamment dosé, et grand saut dans le vide du son. Mais absolument rien n’est fait au hasard, car chaque morceau dispose d’un début et d’une fin bien pensés, et un milieu tout feu tout flamme.

Nous voilà donc violemment propulsés au pays des bisounours sans harnais et sans filet de sécurité où pour une fois c’est la chute qui importe et non l’atterrissage. Car sur les quarante petites minutes de cet album, on en prend plein les oreilles. A commencer par la faussement douceâtre Cameras, suivi de la trépidante Lanwcrare se terminant sur une première nappe de bruit.  Le quatuor s’essaie donc à quelques grands moments de dissonances et torture des guitares sur les titres phares : Upstairs, January 8th, Flashlights (cultissime). Mais fait aussi preuve de grande douceur et harmonie mélodique sur Black Rice, Sag Harbor Ridge, Shaking Hand (monstrueusement efficace).

Vous voilà donc prévenus, si vous êtes passés à côté de cette brillante surprise produite par Chad VanGaalen, n’hésitez pas une seule seconde à vous rattraper, l’étonnement est à chaque note et le plaisir immense. Certaines choses devraient être remboursées par la Sécurité Sociale.

Chroniqueur
  • Publication 206 vues22 janvier 2009
  • Tags WomenJagjaguwar
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Cameras
  2. Lawncare
  3. Woodbine
  4. Black Rice
  5. Sag Harbor Bridge
  6. Group Transport Hall
  7. Shaking Hand
  8. Upstairs
  9. January 8th
  10. Flashlights

La disco de Women

Public Strain7
70%

Public Strain

Women7
70%

Women