On a aussi écouté Les Blousons – Biknits

D’abord une bonne perfusion de rockabilly, un gros shoot de rock garage, voilà ce que proposent Les Blousons. Ca joue fort et bien, ça déraille méchamment, mais toujours avec talent. C’est que Les Blousons, pied au plancher pour la vie, sont des musiciens sacrément aguerris, balançant de purs trésors punk beaucoup plus sophistiqués qu’ils en ont l’air.

Avec « Biknits », le groupe hybride encore davantage son rockab’ et le dope à la noise, à la fureur du post-rock. Le résultat est époustouflant, et en apparence totalement anachronique. Ce « gasoil plein les yeux » respire le vieux moteur thermique en voie d’interdiction dans les mégapoles. A quoi tient alors la modernité indéfectible de la musique des Blousons ? Peut-être justement à ce rapport au rock, foutue machine à détruire le temps, les modes et les grandes peurs apocalyptiques. Musique surtout capable de se régénérer en permanence.

Ce n’est pas un hasard si le disque sort sur deux labels, l’indispensable Super Apes Label, et le très pointu Offoron Records. Symbole de la nature d’un disque qui a tout pour devenir un album culte. Un disque ancré dans un passé glorieux et furieux, mais totalement branché sur l’énergie contemporaine et ses rythmes indus.

Yan
Chroniqueur
Les Blousons - Biknits