Troy Von Balthazar - ... Is With the Demon

… Is With The Demon


Un album de sorti en chez .

7

Troy Von Balthazar est avec le démon nous dit le titre de ce troisième album solo, mais à l’écouter de près, il semble bien qu’il y en ait plusieurs. De vieux démons même, ceux d’un sombre passé relatif à une carrière menée en leader de Chokebore et qui le rattrapent aujourd’hui peu à peu. A l’heure […]

Troy Von Balthazar est avec le démon nous dit le titre de ce troisième album solo, mais à l’écouter de près, il semble bien qu’il y en ait plusieurs. De vieux démons même, ceux d’un sombre passé relatif à une carrière menée en leader de Chokebore et qui le rattrapent aujourd’hui peu à peu. A l’heure où le mythique groupe entame à pas feutrés son retour au premier plan, Troy Von Balthazar nous offre ici le premier témoin  d’une ré-immersion au creux de ses pensées les plus noires. Là où le grandiose “How To Live On Nothing” avait apporté un peu de lumière et de couleurs dans une discographie baignant en plein brouillard, c’est presque à demi-mot, comme chuchotant, que l’hawaïen revient nous avouer s’être de nouveau abandonné à son addiction pour cette mélancolie qui lui va si bien. Une étiquette qui lui colle à la peau, dont il en serait presque devenu l’incarnation au fil des années, après avoir marqué nombre d’entre nous et servit d’exutoire au sortir d’adolescences tourmentées. Ici, toutefois, pas de guitares acérées et de riffs rageurs, cette nouvelle livraison se reposant sur des guitares acoustiques endolories, nous offrant comme sur un plateau le résultat d’un Troy Von Balthazar dans son plus simple appareil et rendant l’expérience plus intimiste que jamais. Souvent touchantes, parfois même bouleversantes (satanée Tiger vs. Pigeon qui s’étire jusqu’à parvenir à vous arracher une larme), les ballades qui tapissent l’intégralité de cet album possèdent tout ce qu’il faut de poignant pour émouvoir chaque fois un peu plus.

En seigneur des complaintes et roi de la mélodie tourmentée, Troy Von Balthazar nous offre une nouvelle démonstration de la préciosité d’une œuvre pleinement authentique. N’ayez pas peur, approchez du démon, et pour peu que vous lui laissiez quelques opportunités de vous atteindre, vous n’en reviendrez pas.

Pol
Chroniqueur