"> - Indiepoprock

C’est la rentrée ! Le froid, la pluie, les devoirs… Et c’est également la rentrée des média qui dévoilent en cette mi-septembre leur nouvelle programmation pour l’année à venir. Aussi le Mouv’, branche armée jeune et rock du groupe Radio France, n’échappe pas à la tradition mais apporte néanmoins une touche d’originalité en faisant précéder sa conférence de presse de rentrée d’un concert pour le moins atypique…

Sur les coups de 17h, on voit fleurir place de l’Opéra Garnier à Paris des banderoles publicitaires à l’effigie de la radio, laissant présager de la tenue d’un évènement particulier. Quelques groupies bien informées font le pied de grue dans le quartier ou lézardent sur les marches du bâtiment. D’autres s’arrêtent par curiosité, pressentant que quelque chose va se passer. Enfin, au bout de quelques minutes vient se garer devant les marches de l’édifice un magnifique bus à impériale dont l’étage ouvert à été transformé pour l’occasion en scène mobile. A son bord ont pris place les HushPuppies qui trouvent à peine, de retour du Canada, le temps de faire une escale parisienne avant de repartir vers la Suisse puis l’Allemagne.

Sans attendre, le groupe démarre une prestation en trombe avec le pubesque You’re Gonna Say Yeah ! suivi de leur single du moment, le bien nommé Single. N’ayant pas prévenu les autorités locales, les musiciens et organisateurs pensaient que les forces de l’ordre allaient illico presto faire taire les amplis et empêcher Franck de frapper sur sa batterie à coups de marteaux, mais il n’en fut rien et les HushPuppies – se demandant même par la voix de leur chanteur Olivier « mais que fait la Police ? » –  se virent contraint d’allonger leur set initialement composé de trois morceaux ! En aurait-il été autrement si, par malice, les organisateurs avaient demandé à AS Dragon d’assurer le show ? Serait-on allé chercher la police, comme le demandent Natasha et ses comparses dans leur dernier opus ? Quoi qu’il en soit, les passants (majoritairement des touristes dans ce quartier) ont pu apprécier, au beau milieu de cet après-midi ensoleillé, un rafraîchissement musical offert par l’un des groupes indépendants les plus en vue du moment. Un set court mais explosif et intense, conclu par une reprise de Ray Davis et des Kinks : I’m not Like Everybody Else.  Et surtout un concept intéressant de concerts sauvages et mobiles, qui étaient jusqu’ici réservés à des grosses pointures comme les Rolling Stones ou U2.

Merci au Mouv’ pour ces quelques minutes de musique là où on ne les attendait pas, et bravo aux HushPuppies d’avoir accepté de jouer le jeu. Mais deux questions viennent inévitablement à l’esprit : pourquoi cette radio cherche-t-elle encore à renforcer son positionnement dans le marché sursaturé des stations pour adolescents (alors qu’elle pourrait parfaitement s’engouffrer dans le créneau des radios à vocation indépendante), et surtout pourquoi avoir choisi les HushPuppies pour ce coup médiatique, eux dont la diffusion des titres sur ses ondes reste quasi-confidentielle ? Mystère…

Retrouvez un extrait (d’excellente qualité, monté et mixé) du concert sur Youtube à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/watch?v=bHkEObM2apI

Chroniqueur
  • Publication 260 vues13 septembre 2006
  • Tags
  • Partagez cet article