"> 122 North - Night Drive - Indiepoprock

On a aussi écouté 122 North – Night Drive

Avec « Drive » 122 North ressuscite incontestablement le son de New Order. Cet étrange et sublime alliage d’une musique synthétique et organique, dansante et froide, festive et incroyablement mélancolique.

Mais loin d’un simple – et sans doute vain – exercice de relecture, « Drive » égrène quelques merveilles électro-pop tirant d’un passé récent toute la grâce dont était capable New Order, comme son ambiguïté également. Là où derrière le génie mélodique se dressait un mur de sombreur.

122 North – incarné par Danny Provencher – compose ainsi de magnifiques chansons, à la douceur toxique, qui happent peu à peu, entraînant dans un tourbillon paradoxal. Un son doux mais légèrement inquiétant, délicat mais parsemé d’éclats finement bruitistes.

Il restitue dès lors toute la singularité d’une musique qui n’a pas fini de livrer toutes ses facettes et mystères. Une musique qui, au fond, préparait l’effondrement des cloisons, effaçant impitoyablement les genres musicaux. L’avènement d’un nouveau monde musical en quelque sorte, avant l’heure numérique.

Le futur se lit toujours dans le passé, et 122 North le sait et le traduit brillamment.

Yan
Chroniqueur