"> Aret Madilian - The Abbey Project - Indiepoprock

On a aussi écouté Aret Madilian – The Abbey Project

Aret Madilian, fondateur du groupe franco-américain Deleyaman, a été invité à écrire la bande originale de la première édition d’un festival d’art multiculturel qui s’est déroulé du 26 octobre au 1er novembre 2022 dans 14 abbayes disséminées en Normandie.

La bande sonore de 45 minutes composée de 10 pièces musicales fut diffusée dans les 14 abbayes sous forme d’exposition sonore pendant la semaine culturelle du festival. Elle est aujourd’hui disponible sous la forme d’un disque, en édition limitée. Intitulé « The Abbey Project », il permet de mesurer la portée de cette oeuvre hautement spirituelle qui représente une échappée bouleversante et remuante.

Les 10 morceaux aux noms d’étoiles ouvrent sur l’immensité et l’élévation. Il est très difficile de ressortir indemne – dans le meilleur sens du terme – de l’écoute de ce disque. Un album qui tutoie l’univers pour en éclairer la beauté sidérante, mais aussi sa désespérante infinité.

Le mot « Silence » qui accompagne « The Abbey Project » est ainsi révélateur de l’absolue mélancolie qui traverse le disque ; un objet sublime lancé dans le vide sidéral, à la rencontre forcément impossible d’astres, dont l’existence dépasse le cycle de nos vies terriennes.

Des vies dont la condition est au-delà de l’éphémère à l’échelle cosmique. Demeure l’âme, ce qu’elle peut saisir et retranscrire d’une réalité si peu préhensible, autrement que par la pensée. Et la fulgurance de l’art. Si l’univers est, dit-on, si froid et silencieux, la musique est probablement l’une des seules possibilités d’accéder à la consolation. L’une des seules à cheminer vers ce doute renversant.

« The Abbey Project » est une oeuvre poétique majeure, à la densité extrême, où l’espace-temps se déploie dans tout son mystère transperçant, aux cotés d’étincelles de blues si terriblement humaines.

Yan
Chroniqueur
Aret Madilian - The Abbey Project