"> Artús - Cerc - Indiepoprock

On a aussi écouté Artús – Cerc

Le 6ème album d’Artús explore, symboliquement, les profondeurs spéléologiques du massif de Pierre Saint-Martin. Face à « Cerc » nous sommes bel et bien dans la position de ces hommes plongés dans le noir, fidèle à l’allégorie de la caverne, et qui découvrent la violence de la lumière. Une expérience qui les changera à jamais.

Il y a dans la musique d’Artús toute l’intransigeance et la vision d’une quête mystique. Une quête ancestrale qui se confronterait à l’ultra-contemporanéité de Sonic Youth ou Einstürzende Neubauten.

En franchissant toutes les frontières – textuelles, temporelles, géologiques – le groupe finit par forger un univers aussi singulier qu’attaché aux libertés du post-rock. On pense aux suisses The Young Gods, à cette musique viscéralement territorialisée mais pour mieux rayonner universellement.

La violence ici n’est pas l’expression d’un dérèglement humain, plutôt celle de l’immensité de la nature, au sens le plus noble. Un état naturel que l’humain ne cesse d’explorer, et dans lequel il ne cesse aussi de se perdre. « Cerc » fait ainsi trembler la roche, et déroule un rock tellurique – au sens propre – et totalement saisissant.


Yan
Chroniqueur
  • Publication 556 vues5 juin 2020
  • Tags ArtúsPagans
  • Partagez cet article
Artús - Cerc