"> Baasta! - Paanic - Indiepoprock

On a aussi écouté Baasta! – Paanic

Avec « Paanic », le duo BAASTA! balance un de ces disques qui a toutes les chances de frapper les esprits. Et les corps aussi. Redoutable machine à danser, grâce à un furieux post-punk métronomique, l’album est une violente – mais salutaire – photographie d’une époque sens dessus dessous.

Chaque titre, en évitant brillamment tout prêchi-prêcha, offre une sacré plongée dans les failles, contradictions, bêtises de nos temps modernes. Et fête l’avènement de l’égalité des sexes, hurlant la fierté d’une classe dite économiquement inférieure, ouvrant la chasse aux cons – du volant, du compte bancaire, de la réussite et bruyante reconnaissance sociale.

Le disque est une accélération sans répit, comme un combat de boxe acharné. Envoyant les chansons comme autant d’uppercuts, BAASTA! vise toujours juste, et sa musique d’une folle précision renforce l’impact des coups portés.

L’intérêt manifeste de « Paanic » réside ainsi dans la fusion qu’il opère entre des univers musicalement éloignés, si proches pourtant dans l’esprit. Entre la révolte urbaine de NTM – et son feu d’anthologie – et le désespoir acide traversant d’un bout à l’autre le film « Trainspotting » et son cultissime « Choose Life ».

Dans ces deux visions, on retrouve la même énergie dévastatrice et paradoxale. Se détruire ou détruire les causes de son aliénation. BAASTA! nous donne sa réponse.

 

 

 

Yan
Chroniqueur