"> BT 93 - BT 2033 - Indiepoprock

On a aussi écouté BT 93 – BT 2033

L’écoute de « BT 2033 » rappelle à quel point la France est une terre de pop alternative aussi riche qu’étrangement méconnue. Ce deuxième album de BT 93 ranime les braises d’une chanson électro-pop en français dont l’acidité n’a d’égale que la lucidité.

On a encore en mémoire un premier disque, à la destinée aussi étrange que culte, qui défonçait tout un pan du capitalisme vermoulu des années 80/90. Le disque résonne aujourd’hui d’une étonnante façon. A la fois visionnaire et effondré. Comme s’il était moins politique que désespéré.

Avec ce nouvel album, le regard de Bernard Tanguy se porte sur le monde de l’art, et plus précisément sur celui du cinéma. Le résultat est tout aussi pertinent et avant-gardiste que lorsque le musicien arpentait les couloirs des bureaux d’affaires pour mieux les détruire symboliquement.

On y retrouve la même acuité pour démonter, sur fond de new-wave addictive, les faux semblants et absurdités gangrenant les institutions, mais aussi, et surtout, nos mesquineries et ratages intimes. A la différence de l’oeuvre précédente, ce nouveau disque est moins monolithique et s’écarte parfois du constat implacable. Laissant entrer les sentiments amoureux, une franche mélancolie dans un univers dominé par l’ironie. BT93 apparaît alors pour ce qu’il est pleinement ; un faiseur de chansons singulières à l’efficacité redoutable, traversées par un amour profond du cinéma.

Yan
Chroniqueur