"> Catherine Watine - Cinétique Géostationnaire - Indiepoprock

On a aussi écouté Catherine Watine – Cinétique Géostationnaire

Pour achever son voyage avant-gardiste, Catherine Watine a choisi de réunir, aux côtés de trois nouveaux morceaux, des titres issus des premières sessions de « Géométries Sous-cutanées ». Comme pour boucler la boucle de sa longue incursion au cœur d’une musique loin des sentiers battus de la pop.

On est donc en territoire expérimental, où les frontières entre les genres s’évanouissent au profit de longues et magnifiques plages largement instrumentales, tout entières tournées vers la contemplation et la réflexion. Ces constructions sonores savantes – où se mêlent électro, guitares, incrustations bruitistes – n’ont plus de signatures bien déterminées.

Elles plongent bien sûr dans le néoclassicisme, la musique répétitive, mais elles s’aventurent également sur les terres du jazz. Une approche, au fond, totalement singulière dans laquelle l’émotion, le ressenti intérieur et la mélancolie profonde prennent le pas sur tout le reste.

Ces paysages – d’où surgissent parfois des voix, comme si l’on retrouvait après un périple solitaire, une présence humaine – se découvrent et se redécouvrent au fil d’écoutes forcément prolongées. A chaque fois, de nouveaux aspects apparaissent, de nouveaux sons émergent, et dessinent de nouvelles perspectives. A moins que ce ne soient des portes qui s’ouvrent, laissant entrevoir une infinité de possibilités musicales. Des possibilités que les quatre disque composant ce miraculeux parcours contemporain laissent à présent ouvertes.

Yan
Chroniqueur
Catherine Watine - Cinétique Géostationnaire