"> Centredumonde - Bye-Bye les Vagues - Indiepoprock

On a aussi écouté Centredumonde – Bye-Bye les Vagues

Nous voici donc embarqués dans une 3ème vague, son lot de noyades supplémentaires et d’attentes toujours déçues jusqu’à présent. L’occasion rêvée de se plonger dans ce nouvel EP de Centredumonde. Et de retrouver son parfait pessimisme, comme la bande-son idéale de cet effondrement sans fin. En quelques chansons, nos derniers et maigres espoirs disparaissent, et finalement c’est peut-être ce qu’il faut, pour se laver définitivement de toutes les déceptions.

Sur des musiques étrangement entraînantes, comme pour nous faire danser sur des ruines, Centredumonde déroule, de sa voix monocorde, des textes oscillant entre les noirceurs de Cioran et le nihilisme du Bel Ami de Maupassant – et son fameux « vivre enfin, c’est mourir ».

Et si l’humour, comme l’élégance ultime d’un authentique désespéré, perce toujours ici et là, on note sur ce nouvel EP, une poésie sombre et ciselée peut-être plus frontale. Une poésie laissant moins de place au sourire, davantage à l’introspection. Faut-il s’en inquiéter ? Probablement. Et c’est bien tout le talent de Centredumonde, que de se livrer pour nous délivrer, de confier sa peine existentielle pour mieux nous éclairer. L’amour traverse le disque, comme une véritable lumière, puis comme une insondable souffrance.

Attention, avec « Bye-Bye les Vagues » nous sommes prévenus. Plus rien ne sera comme avant. Mais ça a toujours été comme ça. Centredumonde, en Pythie cold-wave, nous montre le chemin ténu de la lucidité. Avec un peu de chance, on finira bien par comprendre ce qu’elle nous indique.

Yan
Chroniqueur
Centredumonde - Bye-Bye les Vagues