"> Clément Mirguet - Links - Indiepoprock

On a aussi écouté Clément Mirguet – Links

Clément Mirguet a, au fil des disques, développé une musique hybride, nourrie de musique classique, de hip hop et d’électro. C’est-à-dire l’équation mirifique qui a déjà produit des chefs d’oeuvre certifiés, du côté de Bristol notamment.

Pourtant, loin de rester dans les frontières largement établies d’un genre passionnant mais trop souvent caricaturé, le musicien s’attache à le transcender. Et le sort brillamment de ses habitudes devenues pesantes.

Avec « Links », il parvient à réactiver l’imaginaire complexe d’une musique méta-urbaine, pétrie de noirceur mais aussi d’élans artistiques peu communs. La cohabitation d’instruments classiques et ultra-modernes n’est ici jamais artificielles et sert des compositions puissantes et sensibles.

Clément Mirguet revisite en effet le trip-hop, mais érige avant tout une musique autonome, libre de s’enrichir de la plus brûlante contemporanéité, comme d’un passé intemporel.

Il dessine ainsi les contours d’une musique en équilibre entre les époques, traversée par des temps qu’il fait constamment dialoguer. A l’instar de Tricky, il s’entoure de sublimes artistes qui magnifient des chansons à la gravité souvent renversante.

« Links » est un grand disque atmosphérique, prodigieusement évocateur, capable de générer des sentiments contraires. Des sensations où se mêlent l’effroi et la beauté, la grâce la plus évidente et le chaos. Tissant d’un bout à l’autre des liens entre la vie et la mort, entre les musiques réputées savantes et populaires. Et se pose, majestueux et accessible, comme un disque refondateur.

Yan
Chroniqueur