"> Do It Later - Future Me - Indiepoprock

On a aussi écouté Do It Later – Future Me

Do It Later, c’est d’abord plusieurs têtes pensantes. Echappées de Totorro, Mermonte ou bien encore Burst One’s Side, les différentes personnalités vont se fondre pour un retour dans le passé sans concession.

On retrouve ici un son à la fois brut et extrêmement travaillé. Brut dans la démarche, car l’objectif est clairement ici de balancer des riffs sans trop chercher à comprendre pourquoi. « Prenez, et mangez-en tous plein les oreilles ! », semble nous dire le groupe. Mais c’est aussi une approche très bruitiste / noisy, avec pas moins de trois guitares de front. Pour le coup, cela provoque une sensation qui utilise tout l’espace sonore disponible. Les oreilles sont saturées, sans avoir une seconde pour se reposer.

Un EP à la fois court et intense, mais qui se suffit à lui-même. Une musique comme on n’en fait plus vraiment, et qui pourtant sonne terriblement fraîche. Et puis, il le disent si bien eux-mêmes :

« C’est typiquement le genre de groupe que tu imagines avec tes potes autour de quelques bières, mais dont tu ne reparles jamais le lendemain, avouent-ils. Sauf que cette fois, on en a reparlé, et on l’a fait. »
Chroniqueur
Do It Later - Future Me