"> Gabriel Kröger - Vieilleries - Indiepoprock

On a aussi écouté Gabriel Kröger – Vieilleries

Fidèle à l’esthétique si précieuse DIY, Gabriel Kröger forge des chansons anti-folk bouleversantes, comme autant de fragments auto-fictionnés.

Avec « Vieilleries » le musicien s’est emparé de quatre chansons composées entre 2016 et 2018, et les a revisitées. L’occasion pour lui de porter son répertoire vers des terres plus bruitistes. Une évolution cohérente qui ne fait qu’éclairer la grande qualité de compositions tenant sans l’énergie d’une production massive. Le post-rock qu’elles empruntent ici les parent d’une lumière aussi délicate que puissante. Et la dure mais belle poésie de Gabriel Kröger est portée au-delà de son nu-folk initial.

Il confirme ainsi qu’il est un songwriter sensible et brillant, dont la liberté de création ne cesse de générer des trésors de mélodie, gorgés de peine et de mélancolie ; mais rattrapés du vide par une beauté souvent sidérante. La « Prose du Transsibérien », en compagnie de Marie-Lys, illustre ce constat. En mettant en musique un sublime texte de Blaise Cendrars, il lui offre un écrin musical impressionnant, à la hauteur du chef d’oeuvre littéraire.

Gabriel Kröger démontre avec « Vieilleries » qu’il maîtrise un registre plus abrasif. Et s’ouvre des horizons enthousiasmants.

Yan
Chroniqueur
Gabriel Kröger - Vieilleries