"> Gaël Faure - La Mémoire de l'eau - Indiepoprock

On a aussi écouté Gaël Faure – La Mémoire de l’eau

En septembre dernier Gaël Faure a sorti « L’eau et la Peau ». Superbe EP, dans lequel le musicien semblait touché par la grâce d’une pop traversée par des courants paradoxaux.

Si le disque embrasse une pop lumineuse, ultra-rythmée, toujours mélancolique, il dérive, le temps d’un blues antédiluvien, vers un territoire étonnement hors-d ‘âge. Comme s’il plongeait soudainement dans les profondeurs à la fois musicales et intimes d’une oeuvre riche. Avant de revenir vers des rives nettement plus contemporaines.

En cinq chansons Gaël Faure fait le tour de toutes ses possibilités, de tous ses fantasmes musicaux, et nous entraîne avec lui. Dans la dynamique enivrante de titres élégants, aux arrangements magnifiques. Comme dans la justesse des paroles et la douceur voilée d’une voix sacrément accrocheuse.

« L’eau et la Peau » va prochainement ressortir en vinyle, et pour l’occasion, se verra enrichi d’une nouvelle chanson. « La Mémoire de l’eau », réalisée par Patrick Watson, écrite par Barbara Carlotti et composée par Gaël Faure, renforce la densité d’un EP qui n’en manquait déjà pas.

Etrange et magnétique, aux limites d’un trip-hop largement revisité, la chanson est de toute beauté, comme la vidéo qui accompagne sa sortie. Elle propulse l’EP dans une dimension plus abstraite, pour ne pas écrire plus avant-gardiste. Et donne au répertoire de Gaël Faure une facette intriguante et passionnante.

Yan
Chroniqueur