"> Hyperactive Leslie - Fluid_E - Indiepoprock

On a aussi écouté Hyperactive Leslie – Fluid_E

On avait découvert « Cymbale » , premier morceau en amont de ce nouvel Ep de Hyperactive Leslie, comme on pénètre dans une autre dimension musicale. Une dimension dans laquelle la vibration est reine, comme la perte de repères bien établis.

« Fluid_E » vient confirmer cette sensation déroutante d’une musique venant briser nos certitudes. D’abord l’impression que la musique de Hyperactive Leslie est un concentré de technologie numérique. Quelque part entre Autechre et Aphex Twin. Or, la musique de « Fluid_E », comme celle des précédents Ep, est tout le contraire. Viscéralement organique, elle est au plus près de l’énergie sonore la plus profonde. Au coeur de la pulsation et de son voyage.

Hyperactive Leslie – Antonin Leymarie – parvient ensuite à décloisonner les genres ; du rock au jazz, en passant par la musique contemporaine. Et il le fait sans céder à un crossover parfois séduisant mais souvent un peu vain. Avec « Fluid_E », les structures s’interpénètrent, et l’on entend une musique qui n’est pas seulement hybride, mais nouvelle dans son essence.

Il redessine ainsi les contours du territoire musical d’une époque qui manque cruellement d’éclaireurs, de musiciens capables de brasser la diversité culturelle inouie dans laquelle nous baignons désormais.  Sans que nous mesurions collectivement les conséquences les plus importantes de ces mouvements. A commencer par l’émergence de dialogues musicaux qui changent radicalement la perception même que l’on a de la composition et du rapport aux sons.

« Fluid_E » est ce genre de disques qui disent notre monde et ses mutations. Traversé par la musique africaine, il percute de plein fouet nos grilles de lecture et nos habitudes, et nous précipite dans l’imaginaire génial d’un musicien qui s’empare de la pulsation et du rythme pour en faire les instruments d’une quête intérieure fascinante.

Une quête qui fait chavirer les corps et les esprits. Et qui emportera sans le moindre doute le Badaboum, le 15 avril prochain, dans une expérience inoubliable.

Yan
Chroniqueur
Hyperactive Leslie - Fluid_E