"> Jur - Sangria - Indiepoprock

On a aussi écouté Jur – Sangria

Dans « Il Était Fou », premier album de Jur, on trouvait une tension électrique, une mélancolie profonde sauvée par un élan de vie formidable, un sens de la mélodie abîmée, pas si éloigné des fulgurances monstrueuses et géniales de Tom Waits. Mais portées par la sublime voix féminine de Jur Domingo. Grave et brûlante.

« Sangria » a sans doute perdu une part de cette folie brute. Mais il a incroyablement gagné en densité. En émotion contenue. En pouvoir d’évocation. Le disque porte en lui une poésie d’une beauté ambivalente, sombre et pleine de lumière. Au bord de la rupture et d’une grande puissance.

Les chansons s’enchaînent et dévoilent un univers complexe, aux confins de la pop, du rock, et d’un somptueux blues urbain. Et finissent par définir un territoire musical singulier et bouleversant.

Yan
Chroniqueur
  • Publication 203 vues18 décembre 2020
  • Tags JurCridacompany
  • Partagez cet article
Jur - Sangria

Jur