"> Morgane Imbeaud - The Lake - Indiepoprock

On a aussi écouté Morgane Imbeaud – The Lake

« The Lake », nouvel album de Morgane Imbeaud, est porté par sa collaboration avec Robin Foster. Il synthétise les univers de ces deux musiciens, pour en restituer le meilleur. Le monde folk d’une artiste sensible et brillante, le post-rock d’un guitariste virtuose. Au service d’une vision particulièrement touchante, dans la tourmente d’un monde anxiogène.

La profonde et inquiète douceur de Morgane Imbeaud se mêle aux sublimes tempêtes electriques de Robin Foster, et ce dialogue dresse des paysages musicaux à la beauté renversante. Des paysages riches de mille et une nuances électro, habités par un rock oscillant entre ambiances atmosphériques et violence sonique.

Décrit par la musicienne comme « une rédemtion » et une « libération » après une vertigineuse remise en question, « The Lake » est traversé par une rare vérité, une poésie puissante parfaitement traduite par des compositions paradoxales. Hypnotiques et délicates, douces et violentes tour à tour. Comme pour signifier le chaos qui précède toujours l’apaisement.

Le lien qui se tisse entre les textes de Morgane Imbeaud – qui disent le chemin si difficile et douloureux pour se trouver – et la musique est saisissant de justesse. Son amplitude sonore semble ouvrir des horizons aussi vastes que remuants. Consolants certes, mais toujours bouleversants. A l’image d’une désintégration positive, quand des souffrances intenses ouvrent les portes d’une vie meilleure.

Les fresques post-rock et la pop hantée de « The Lake » décrivent à merveille ce processus intime, et ce renouveau toujours à conquérir.

Yan
Chroniqueur