"> Norman Would - Whenever You Land - Indiepoprock

On a aussi écouté Norman Would – Whenever You Land

« Out Of  The Blue » , premier album de Norman Would, avait, à l’instar de la musique de H-Burns, creusé le sillon d’un folk purement anglo-saxon. Avec le même talent, et la même profondeur, que les géants d’une americana rêvée.

« Whenever You Land », deuxième album du parisien voyageur, récidive quelques années plus tard. Et la magie opère toujours. Chargé d’expériences plus ou moins bonnes, le disque résonne avec cette invariable élégance effondrée qui fait la grandeur et la grâce de cette musique. Habité, il transmets un spleen lumineux, le goût inexplicable de la fuite, ou des chemins de traverse. Regardant le monde, ses fractures, avec un indéfinissable charme, une distance que l’on imagine blessée.

Norman Would, à nouveau, atteint l’excellence, touche en plein cœur et délivre des chansons tour à tour apaisantes, émouvantes ou orageuses. La somme d’un parcours semé de bonheurs et d’accidents, pris dans les filets d’une Histoire qui semble devenue folle.

Dans ce tourbillon intime et collectif, « Whenever You Land » pose son bagage émotionnel, et prend le temps d’une intense introspection. Il en résulte une musique bouleversante qui, si elle marche inlassablement dans les pas d’une indie folk parfaitement localisée, s’échappe dans les méandres d’une pensée et d’un vécu singulier.

Ce nouvel album positionne ainsi Normam Would comme l’une des plus belles écritures folk d’ici.

Yan
Chroniqueur
Norman Would - Whenever You Land