"> Renaud Gabriel Pion - Hinterwelt in silico - Indiepoprock

On a aussi écouté Renaud Gabriel Pion – Hinterwelt in silico

Avec « Hinterwelt in silico », Renaud Gabriel Pion propose une immersion exceptionnelle dans un univers dont la complexité et la densité sont au service d’une beauté renversante.

C’est un disque prodigieux au phrasé musical puisant dans les imaginaires populaires, électroniques, classiques, géographiques, presque à l’infini. Mais sans jamais se perdre. Bien au contraire, il réussit à restituer une vision à la cohérence sidérante. Quelque part entre les expérimentations de Milton Babbitt, le courant minimaliste de Philip Glass et le post-modernisme de David Bowie.

Un album portant à lui seul un pan entier de l’histoire de la musique contemporaine. Et représentant, sans doute aucun, un avenir. Celui que pourrait être la musique lorsque l’ensemble des courants, genres, recherches sonores de ces dernières décennies aura été assimilé. Cette assimilation Renaud Gabriel Pion l’éprouve déjà, et la met déjà en oeuvre.

Pour composer une musique déconstruite, acoustique, électronique, samplée, jouée, toute en ruptures, gorgée de cultures ancestrales, connectée aux dernières évolutions technologiques. Une musique qui ne surfe en aucune façon sur l’époque, ses modes ou ses désirs éphémères mais qui l’écrit plutôt. Qui en propose une vision novatrice, porteuse d’évolutions profondes, capables, pour qui sera les comprendre, de modifier le cours et le sens de la composition.

Toutes les frontières sont ici abolies, dans un mouvement inverse à celui de la crise planétaire. C’est bien toute l’importance de cet album essentiel, qui poursuit avec une détermination sans faille, une oeuvre artistique immense.

 

Yan
Chroniqueur
Renaud Gabriel Pion - Hinterwelt in silico