"> Seabuckthorn - A House With Too Much Fire - Indiepoprock

On a aussi écouté Seabuckthorn – A House With Too Much Fire

« A House With Too Much Fire » est un album dont on ne sort pas indemne. Le genre d’album qui laisse des traces. Dans le meilleur sens du terme. Seabuckthorn compose des morceaux dont la grâce et la puissance d’introspection sont susceptibles de modifier le rapport que l’on tisse avec la musique. A la fois si présente dans nos vies et si exigeante. On finit par l’oublier. Et l’on consomme plus que l’on écoute. Sauf que la musique est un art. Et qu’à ce titre il est parfois salutaire de dépasser nos paresses et d’accueillir un album comme une oeuvre.

Andy Cartwright est un virtuose de la guitare et sa musique s’engouffre dans les fissures de l’âme. Les yeux vers le ciel. Ou plongés dans l’abîme.

Musique contemporaine, sérielle voire concrète, elle recèle pourtant des ouvertures vers le blues, le folk et la musique ethnique. Le résultat est saisissant.

« A House With Too Much Fire », totalement instrumental, happe et fascine. Les cordes pincées, frottées, tout en arpèges et boucles, ont quelque chose d’irréelle et entraînent dans une dimension rarement atteinte, celle de l’émotion pure.

Une émotion complexe qui ne repose pas sur la facilité mais touchant à l’essentiel. L’essence de la musique comme de l’existence.

Sortie de l’album le 1er juin, chez La Cordillère et Bookmarkers Records. A découvrir sur scène, à l’occasion d’une tournée :  un showcase au Souffle Continu à Paris le 21 juin, au Zorba à Paris le 23 juin, un concert au Panorama Festival à Marcinelle (Be) le 30 juin et un concert à l’Auréole Béthencourt de Tincques (62) le 1e juillet.

Yan
Chroniqueur
Seabuckthorn - A House With Too Much Fire