"> Seb Martel - Saturn 63 - Indiepoprock

On a aussi écouté Seb Martel – Saturn 63

Seb Martel est un guitariste ultime. Voyageant, de projets personnels en collaborations, dans l’univers infini d’un instrument fascinant. Porteur d’une charge intemporelle phénoménale. Connecté au passé comme à la plus vive des modernités.

Avec « Saturn 63 », le musicien ouvre les portes, dans tous les sens du terme, d’un véritable musée sonore, pour en restituer une brûlante oeuvre expérimentale. Au cœur de la Philharmonie de Paris et de ses fabuleuses réserves de guitares électriques, il a composé un disque sans équivalent. En forme de véritable exploration des possibilités offertes par des instruments trop longtemps laissés silencieux.

Mais il n’est pas question ici d’un exercice guitaristique virtuose, d’une spectaculaire mais vaine orgie musicale. « Saturn 63 » est une plongée bouleversante dans l’histoire de la guitare, une réflexion saisissante sur l’âme d’un instrument. Fidèle à son parcours aussi exigeant que libre, Seb Martel, s’il se livre là à une profonde introspection musicologique, signe un album prodigieusement actuel et accessible.

Par l’intermédiaire de guitares mythiques, il balaie des décennies de compositions et de créativité – du rock des origines au plus avant-gardiste -, et pose une oeuvre singulière, elle-même riche de ses propositions et perspectives musicales.

De manière plus large, « Saturn 63 » précipite aussi le concept muséographique dans le futur, en (re)donnant à l’existence même du musée toute sa pertinence et importance dans une époque où le temps semble devenu épileptique. La fixité d’une collection, et pire encore des réserves, n’est qu’une illusion. Tout est en mouvement au cœur d’un établissement de ce type. Une collection n’est jamais qu’un brasier créatif qui ne demande qu’à reprendre.

« Saturn 63 » est un chef d’oeuvre qui, s’il s’inscrit dans l’histoire de la guitare, est à son tour un jalon essentiel de cet instrument, et pour ceux qui le pratique ou le rêve.

A noter que Seb Martel sera en concert aux Transmusicales de Rennes, le 9 décembre. L’occasion unique de vivre une expérience musicale époustouflante.

Yan
Chroniqueur
Seb Martel - Saturn 63