"> Vadim Vernay - Hang Tight - Indiepoprock

On a aussi écouté Vadim Vernay – Hang Tight

Vadim Vernay porte une expérience aussi rare que précieuse. Sa musique sombre, aux éclats indus et méta-urbains plongent ses racines dans la froideur de l’électro et l’humanité d’un folk rock  hanté. Un peu comme si Trent Reznor était rentré dans la tête de Leonard Cohen, et vice versa.

Maîtrisant les univers numériques et analogiques, le musicien a composé un album très impressionnant, à la densité singulière, qui rappelle souvent les mondes torturés de Tricky, en beaucoup plus mélodiques.

La voix grave – rappelant, elle, la suavité de Stuart Staples – survole le disque avec une grâce abîmée et inquiétante. Elle se pose sur des musiques oscillant entre puissantes déflagrations dark, plongées mélancoliques vertigineuses aux allures de blues de l’enfer, renversantes balades freak-folk.

Vadim Vernay est en perpétuel équilibre entre lenteur et âpreté, intensité électrique et émotion acoustique, pesanteur et pure beauté. Tout le magnétisme de « Hang Tight » réside dans ce subtil et bel alliage, fait d’ombres et de rares, mais magnifiques, lumières. Loin d’une noirceur sans nuance.

Le bruit et la fureur sont ici mêlés à une étrange douceur, qui renforce le caractère envoûtant d’un disque terriblement attachant.

Yan
Chroniqueur
Vadim Vernay - Hang Tight