"> Dans la série des Inaperçus 2003 - Indiepoprock

Dans la série des Inaperçus 2003

Le public à répondu à l?appel pour cette deuxième soirée qui s?annonce sur le papier plus énergique. Les premiers à s?y coller sont les insipides 13th Hole qui nous assènent un set noisy pour un groupe sans charisme et une musique à la platitude impressionnante. Bref beaucoup de bruit pour rien.

Retour à la civilisation musicale avec Frigo. Fiers d?un 5-titres de grande qualité, le groupe quimpérois joue et dénoue les atmosphères. Morceaux post noise electro où l?instrumental prime sur le chant d?un chat écorché. Malgré un chanteur-guitariste parfois un peu absent sur scène derrière une guitare à paillettes argentées, l?ensemble reste très cohérent, les samples réfléchis. Le succès est là. Soutenu par une garde de fans, le groupe revient pour un rappel imprévu conclu par le larsen rock d?une guitare laissée à l?abandon.

C?est devant un public déjà acquit que Dead Pop Club fait une entrée plus que laborieuse mais comme un diesel, une fois parti : ça dépote ! S?enchaînent alors de petites bombes pop punk où se croisent rythmiques endiablées et mélodies entêtantes. C?est avec une reprise des Clashs que Dead Pop Club boucle ce concert en « triomphe ». Une interrogation cependant : ce groupe a-t-il été programmé pour faire une date à succès, car sa notoriété, même si relative, était loin d?en faire un inaperçu?

reste du festival
mardi 28 janvier 2003 : My Little Cheap Dictaphone, Girls in Hawaii, Starving
jeudi 30 janvier 2003 : Fabio Viscoglioso, [Melk], Stasola
vendredi 31 janvier 2003: Madinka, Beth, Asyl

Chroniqueur
  • Publication 218 vues29 janvier 2003
  • Tags
  • Partagez cet article