"> Dans la série des Inaperçus 2003 - Indiepoprock

Dans la série des Inaperçus 2003

Pas de blagues pour cette première date consacrée à la jeune garde belge.

C?est devant une salle clairsemée que Starving entame les hostilités. Le groupe propose une pop plutôt 80?s à la rythmique groovy qui accentue les déhanchements d?une chanteuse malicieuse. Vêtue d?une courte robe chinoise rouge, cette espiègle aux cheveux de jais essaye tant bien que mal de faire réagir une salle qui bien que réceptive n?en demeure pas moins immobile. Il est vrai que si cette Allumeuse vous entraîne à La plage, ça ne sert à rien de s?énerver.

Après une balance faite en direct, Girls in Hawaii et ses trois guitares prennent possession de la scène. Début en douceur. Progressivement se développe un set pop à l?efficacité ravageuse alors que des vidéos d?un Hawaï des 60?s et 70?s viennent s?inscrire en surimpression. Loin d?un Magnum en chemise à fleurs on pense plutôt à dEUS, mais l?influence est traitée avec finesse et efficacité. On attend impatiemment un album à sortir cette année.

Si My Little Cheap Dictaphone est un projet solo de Redboy, c?est pourtant un trio qui apparaît sur scène sur une reprise acoustico-féminine du Wonderwall d?Oasis. Le groupe fait preuve d?une grande maîtrise, pour un folk rock efficace. Seule une voix parfois trop criarde peut rebuter l?auditeur mais une prestation réussie dans l?ensemble.

reste du festival
mercredi 29 janvier 2003 : Dead Pop Club, Frigo, 13th Hole
jeudi 30 janvier 2003 : Fabio Viscoglioso, [Melk], Stasola
vendredi 31 janvier 2003: Madinka, Beth, Asyl

Chroniqueur
  • Publication 227 vues28 janvier 2003
  • Tags
  • Partagez cet article