"> Interview de Gâtechien - Indiepoprock

Interview de Gâtechien

Interview du groupe Gâtechien par Denis Zorgniotti diffusée sur Radio Enghien (95) en juin 2003…

D : pour vous cerner j?aurais aimé que vous me donniez chacun un groupe qui vous a donné envie de faire de la musique :

L : Ha merde ça va pas être original, c?est nirvana
F : Nirvana pour moi aussi, c?est le 1er groupe qui nous a collé une tarte quand on était gamins.
L on avait 13 ans
F : pareil 13-14 ans moi aussi mais on a une différence d?age de 2 ans avec lolo
L c?est comme ça
F : Nirvana et après y a eu sonic youth, fugazi qui nous ont ouvert sur plein d?autres trucs mais à la base ouais… c?est pas led zeppelin t?es déçu ? (Rires)

D : non, non je pensais effectivement que vous alliez me dire sonic youth, fugazi..

F : pas dés le début, nirvana a quand même été un gros objet commercial et n?ont pas arrêté de parler et de faire la promo des youth fugazi et après toi tu vas chercher ces disques tu les écoutes et tu t?ouvres…

D : donc on va parler de vous quand même, alors vous êtes chacun dans un groupe. Toi Florian dans Gina Artworth et toit Laurent dans Headcases, vous vous êtes rencontrés comment ? lors d?un concert ?

L : euh …
F : On vient quasiment du même bled en fait et moi j?avais un groupe avant Gina, grey sun et les gens de mon groupe connaissaient les Headcases, pierre louis (le chanteur) et tout ça parce qu?ils habitaient la même ville, cognac. On s?est rencontrés comme ça, on a bien sympathisé par nos goûts musicaux en commun et puis un jour il a décidé de faire un petit projet solo….
L : ouais voilà….
F : après avoir vu un ex Belly Button qui faisait tout tout seul, la basse, la batterie, il s?est dit « putain je peux le faire aussi ! » en fait il s?est aperçu que ça serait bien avec un batteur, il m?a dit « ça te dirait » et puis voilà, on a commencé Gâtechien, bien speed, bien à l?arrache, pour se marrer parce qu?on avait du temps et qu?on avait envie de faire un truc différent de ce que l?on faisait. Plus libérateur qu?avec Gina ou Headcases qui sont plus complexes et pointus, un truc plus facile
L : ouais c?est ce qu?on voulait… un truc qui arrache vraiment
F :Toi Laurent tu sentais un truc un peu comme le « in utero » de nirvana, Non mais c?est vrai quand on a réécouté ce truc là on s?est dit : « putain le son de batterie, le son de l’album… » il nous faut un truc dans ce style, vraiment rock n roll… attends nirvana c?est bon on écoute plus non plus mais cet album il est gros !

D : justement vous disiez que vous êtes débutants avec ce groupe, mais Gâtechien dans votre esprit c?est encore un projet annexe ? Ta priorité toi Florian c?est Gina Artworth et toi Laurent c?est Headcases ?

L : ben ouais…
F :Gina c?est un peu particulier, parce que le problème c?est qu?on est en train de faire quelque chose d?autre là, le guitariste est parti, on se retrouve avec aurélie la chanteuse et sylvain le bassiste et on va faire un truc un peu différent donc ça me prend moins de temps et vu que Gâtechien à plus d?actualité, on a des concerts presque toutes les semaines depuis 2 mois, c?est vrai que moi en ce moment ils sont au même niveau dans mon esprit, mais mon but ça serait plus Gina parce que ça vient plus de moi. Gâtechien j?ai l?impression que c?est plus son truc, il trouve les chansons que dans Gina je me trouve plus impliqué dans la composition, la structure….Gâtechien aussi mais les mélodies viennent plus de toi (Laurent) à la base…
L : Ouais de toute façon on n?a pas le temps de répéter….
F : on répète la veille des concerts, là on joue samedi à paris donc on répète tout à l?heure….c?est un projet un peu punk en fait…
L : Moi je fais mon truc tout seul, il arrive, il me dit si c?est bien on fait les parties ensemble, on voit s?il y a des trucs à rajouter…..
F : c?est hyper free, cool pas de prise de tête…
L : des fois y?a des clichés
F : on le sait
L : parfois on sent que c?est trop fugazi ou autre on se dit : « ha merde, putain…là ça sonne un peu trop comme eux… » Mais ça nous dérange pas….
F : ouais c?est pas grave, on s?en fout, on se fait plaisir
L : C?est marrant parce qu?on s?aperçoit que les gens aiment bien… dans les autres groupes on fait des trucs vachement compliqués et là on se dit que c?est juste bien fait et les gens trouvent aussi….
F : c?est frais
L : et plus ouvert
F : C?est marrant on a eu des très jolies chroniques même à l?étranger, des gens qu?ont bien accroché alors que nous on pensait vraiment être pris pour des branleurs, un peu… tu sais c?est un basse batterie…
L : et puis on n?a pas de titres aux chansons…
F :y?a pas de paroles, c?est que du yaourt…. moi je joue avec rien… grosse caisse, caisse claire et 3 cymbales, enfin ça fait un peu projet de bras cassés mais on le fait avec c?ur et en concert on se donne vraiment
L : Heureusement, on ne se prend pas au sérieux, en fait et les gens accrochent bien
F : c?est même surprenant….
L : alors que des fois j?ai fait des concerts d?Headcases à 30 personnes dans la salle, un peu sombre les gens comprennent pas bien… là avec Gâtechien si y?a personne on fait la fête quand même….
F : on s?amuse c?est cool
L : c?est pas révolutionnaire
F : c?est clair mais bon on a essayé de pas faire un truc bateau non plus, on a des structures chaudes et on essaie de se faire plaisir en jouant
L : c?est plus viscéral je crois

D : Alors le disque sonne très « live »

F : ouais on a tout fait en une prise, même si y?avait un petit truc qui pouvait nous gêner….on a tout gardé, on y va on se prend pas la tête…les paroles pareil, le chant…à l?arrache. Laurent m?a dit « tiens tu veux faire un choeur ou deux ? » « Ouais est ce que je saurais le faire en faisant de la batterie…ok, ça va je gueule… »
L : C?est pour ça que ça s?est monté assez vite le groupe en fait…
F : ouais en même pas un an de groupe on enregistrait le skeud. Quasiment en même temps que le Gina alors qu?on bossait comme des fous dessus…Il est arrivé (Laurent) il avait 4 ou 5 morceaux, on les a bossé on a fait ça propre, bien et puis basta on part faire des concerts on s?amuse……

D : La formule est super minimaliste, on le voit basse batterie, chant en yaourt, à terme vous comptez intégrer un guitariste ?

L : ah non ! ! !
F : pas de guitare, c?est clair !
L : non le truc c?est qu?on fasse le spectacle à 2
F : et puis pas de 3° personne, je veux dire on est 3 dans Gina (on était 4) ils sont trois dans Headcases, là on est deux on est très bons potes on pourrait pas vivre ensemble tout le temps mais quand on se voit c?est toujours la fête, on va répéter on s?amuse bien, on fait un concert on s?éclate tout en étant indépendant et….
L :si tu rajoutes une 3° personne ça donnera pas. Pour les concerts ça fait vraiment 2 mecs un peu arrogants qu?essaient de faire rire et d?être le plus violent possible, on ne trouvera pas un autre gars comme ça…
F : Tu vois, j?avais fait une petite bio et j?avais écrit « Gâtechien c?est le projet de 2 potes aussi cons l?un que l?autre » et pour moi c?est exactement ça…. attends, sur scène par moment c?est n?importe quoi, même nous on est morts de rire…y?a l?ingé son à Poitiers au dernier concert qui nous a dit : « pour le dernier morceau il vous reste 2.30 minutes » merde, la chanson en fait 3 ! je lui sors « écoute on te la plie en 1.55 minutes » On se mate avec Laurent, on part le plus vite possible on s?arrête au bout de 30 secondes, l?ingé revient nous voir et je l?engueule en criant « et le timing bordel ! le timing ! ! ! » Voilà le genre de conneries…
Les gens rigolent avec nous, on me dit à poil je montre ma bite en disant « t?as pas mieux ? » …..
Lolo pareil, il en rajoute, il parle en patois charentais….

D : avec des pantoufles aux pieds ?

L et F : euuuhhhh…. ça arrive ! ! ! (Rires gras et complice)
L : à Poitiers ce qui s?est passé c?est que le côté théâtre avait presque pris le pas sur la musique, les gens attendaient plus la connerie qu?on allait faire. C?était du plein air…. ils avaient pas payé leur place….
F : Par exemple, on a fait 7 concerts en 2-3 mois et on déjà fait 3 squats : Bordeaux, paris, Poitiers aussi…
2 palettes pour faire la scène, si les gens veulent de nous, nous on va jouer, c?est cool. Défraiement, la bouffe, la picole, c?est parfait ! le principal c?est de s?amuser et d?envoyer le bois sur scène…

D : quelque part jouer dans un squat ça va complètement avec l?esprit de ce que vous faites…

L : carrément…
F : Et dans les bars pourris en campagne…. aller jouer dans le fin fond des Cévennes dans un bistro pourrave avec 15 personnes, tu te bourres la gueule au gros rouge et t?envoies la sauce…..c?est le but ultime de Gâtechien ! ça c?est notre plan de carrière ! ! ! (Gros rires…)

Jul
Chroniqueur
  • Date de l'interview 395 vues
  • Tags Gâtechien
  • Partagez cet article