"> Interview de T.O.L.D. - Indiepoprock

Interview de T.O.L.D.

Tu viens de Birmingham en Angleterre. Tu as déménagé à Los Angeles. Pourquoi ?

Je suis tombé amoureux.

 

De Los Angeles ?

Oui (rires). C’est un lieu bien plus sympa pour être heureux. Tu deviens morose quand le ciel est gris. Tu te sens triste. Je commençais aussi à en avoir marre que Londres devienne si cher. Et je n’arrivais pas à me sentir bien avec ce qu’il se passait musicalement à Londres. Donc j’ai filé direct à Los Angeles.

 

Comment as-tu commencé à faire de la musique ?

J’ai commencé quand j’avais 10 ans, je pense. Je n’arrivais pas à trouver la musique que j’avais envie d’écouter, ça n’existait pas. J’ai commencé à faire ma propre émission de radio moi-même. Et j’ai monté un groupe avec un pote de l’école. Personne n’arrivait à jouer d’un instrument. Nous n’étions que des potes de skateboards.

Quand j’ai eu 13 ans, je me suis mis à jouer seul et à faire quelques petites tournées avec mon projet.

Et après il y a eu une grande période sombre. Je ne sais même pas ce qui s’est passé. Je ne me souviens pas (rires).

 

Ton pseudo T.O.L.D pour The Order of Life and Death et les titres de ton EP « Heaven » évoquent tous un thème religieux. Où as-tu puisé ton inspiration ?

J’ai toujours été obsédé par la religion. J’ai toujours été agnostique. Mais je suis fasciné par l’intérêt pour lequel l’être humain a besoin de la religion et les raisons pour lesquelles il y cherche un sens. Je pense que ça transcende notre besoin de bonheur. La signification est bien plus importante et nous avons un peu perdu cette notion à l’heure actuelle. Je pense que tu peux atteindre quelque chose de plus profond.

Je ne sais pas vraiment comment me sont venus les morceaux. Mais en regardant les chansons que j’ai écrites, je me suis dit que j’étais fasciné par la religion.

 

As-tu produit l’intégralité de l’EP toi-même ?

Oui. Je suis allé en Islande au début de l’année pour affiner les morceaux avec Birgir de Gusgus. J’adore la musique des années 90’s. Quand on m’a proposé de travailler avec eux, je me suis dit : « Oui, bien sûr. »

 

Tu as co-réalisé le clip de Lucifer’s Eyes avec Frank Lucatordo. Comment vous êtes-vous rencontrés ?

C’est un ami depuis longtemps. Nous nous sommes rencontrés via un autre ami, Nick. Je suis venu à Los Angeles il y a quelques années. Nous avons beaucoup fait la fête ensemble et nous sommes restés en contact.

 

Quelle était l’idée du clip  ?

C’est basé sur le Livre d’Ézéchiel. On m’appelait Ézéchiel fût un temps. Je me suis dit que c’était un livre génial à propos d’un mec qui a une vision. Nous avons tourné toute la partie du désert en Arizona. Nous y avons passé quelques jours à boire et à tourner la vidéo. Et le reste a été filmé dans le studio de Frank à Los Angeles.

 

 

Y aura-t-il d’autres vidéos pour cet EP ?

Il y aura une autre vidéo pour In Low Light dans les prochains mois. Ça va être une histoire géniale. Il y a 2 acteurs dans la vidéo qui ne se sont en fait jamais rencontrés.

 

Tu as travaillé avec Ioanna Gika de Io Echo. Comment l’as-tu rencontrée ?

Ils sont sur le même label que moi. J’ai toujours été un fan de Io Echo. Je parlais à Niki de mon label et je lui disais qu’il faudrait une fille pour ce titre, « tu en connais une ? ». Quand elle m’a répondu Ioanna, ça me semblait évident.

 

Après cet EP, il y a quoi d’autre ?

L’album ! Je suis en train d’y travailler. Ça va être différent. Ça sera au sujet de l’individuation et la polarité, la division du « je ». Je ne veux pas précipiter les choses, on verra où ça mène. Musicalement, ça sera aussi plutôt différent de l’EP. Sur l’EP, je voulais capturer l’été. L’album a été écrit à une période plus complexe, il aura donc une tonalité plus sombre.

 

Tu penses faire une tournée ?

Comme je le disais, nous travaillons sur l’album en ce moment. C’est la priorité. Mais si nous faisons une tournée, nous viendrons évidemment à Paris. Mon dernier groupe a enregistré une partie de son album là-bas. Et j’y ai vécu quelques temps.

 

Merci Dan.

Merci mec. Je vais aller me refaire du café (rires).

 

 

« Heaven » est sorti le 18 novembre sur le label IAMSOUND.

Interview réalisée le 25 novembre.

Remerciements : Dan, Niki.

Chroniqueur
  • Date de l'interview 660 vues
  • Tags T.O.L.D.
  • Partagez cet article
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment