"> Interview de The Clerks - Indiepoprock

Interview de The Clerks

Avec son nom qui sonne comme une réminiscence d’une des plus féroces rigolades des années 90 (« Clerks », le film-culte de Kevin Smith), ce groupe atypique nous a été immédiatement sympathique. Pourtant pas d’humour potache chez The Clerks : la musique c’est quelque chose que l’on prend au sérieux.

The Clerks manient une foule de références avec une dextérité déconcertante : on pense, bien sûr, à Joy Division, ou à leurs clones plus récents, Interpol, à Sonic Youth, parfois aussi au Placebo des débuts pour cette façon de mêler urgence et mélodies. Mais leur capacité à alterner les ambiances, du rock martial de The Dissidents à des atmosphères pop plus feutrées ou à quelques touches electroniques éparses, les place immédiatement au dessus de la meute des néo-corbeaux.

Quant à leurs prestations scéniques, on a pu vérifier en octobre dernier (lire le live-report) que leur réputation flatteuse était loin d’être usurpée. Ces quatre-là ont de l’ambition, et ne s’en cachent pas réellement. Avec un talent aussi évident pourquoi d’ailleurs le feraient-ils ?

Ecoutez l’interview et les réponses de Max, Alex et Camille (Gaspard, absent, intervient par textes interposés)

Chroniqueur
  • Date de l'interview 229 vues
  • Tags The Clerks
  • Partagez cet article
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment