"> Le CD peut-être pas mort et enterré - Indiepoprock

Le CD peut-être pas mort et enterré

Il était bien label de crier au loup contre les copies privées et le téléchargement, si en France les ventes de disques ont chuté de 11,5% en volume passant à un niveau inférieur à celui de 1997, de 12% en Suède dont moins 39,4% sur les singles, elles ont, au contraire, augmenté de 5,4% en Finlande et surtout de 7,6% en Grande-Bretagne hors compilation. Cette progression outre-Manche serait surtout due à la baisse des prix des disques en supermarché et à la progression des ventes par Internet.

Chroniqueur
  • Publication 203 vues6 février 2004
  • Tags
  • Partagez cet article