"> Les jolies filles creusent leur tombe - Indiepoprock

Les jolies filles creusent leur tombe

Sale temps pour les jolies filles. Après les canadiennes de The Organ, c’est au tour des Pretty Girls Make Graves de jeter l’éponge, après une dernière tournée en mai. Formé à Seattle en 2001, le groupe devait son nom à une chanson des Smiths, elle même inspirée par une phrase de Jack Kerouac. De leur discographie (qui contient 3 albums, dont "Elan Vital" sorti l’an passé), on retiendra surtout "The New Romance" paru en 2003. Espérons que Andrea Zollo et sa bande ne resteront pas trop longtemps six pieds sous terre.

Chroniqueur
  • Publication 128 vues10 février 2007
  • Tags
  • Partagez cet article